•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église Saint-Yves deviendra un espace commercial et communautaire

Une autre vue de l'intérieur de la Maison de mon Père

Une autre vue de l'intérieur de la Maison de mon Père

Photo : Maison de mon Père

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’église Saint-Yves de Rimouski-Est subira une transformation extrême pour devenir La Maison de mon père, un centre combinant des espaces commerciaux et communautaires. La propriétaire unique, Nathalie Saint-Pierre, une femme d’affaires aguerrie, considère cet investissement majeur mais non chiffré comme un juste retour des choses.

Un texte de Richard LavoieTwitterCourriel

« J’ai beaucoup reçu, c’est juste à mon tour de redonner! Il y a beaucoup de gens qui m’ont soutenue dans la vie et qui m’ont fait confiance. Aujourd’hui, c’est à moi de le faire! »

— Une citation de  Nathalie Saint-Pierre, propriétaire, Maison de mon Père

Le début des travaux de restauration et de mise à niveau du bâtiment est prévu pour la fin du mois de septembre. L'édifice abritera bientôt un café-boulangerie, une librairie-boutique ainsi que des espaces d'exposition et de conférences.

Voici de quoi aura l'air la Maison de mon Père, une fois que l'église Saint-Yves aura été transforméeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Voici de quoi aura l'air la Maison de mon Père, une fois que l'église Saint-Yves aura été transformée

Photo : Maison de mon Père

Nathalie Saint-Pierre veut aussi faire une large place au secteur communautaire avec un jardin collectif intergénérationnel et des cuisines collectives.

Il y aura aussi au sous-sol, un dortoir et des douches pour les jeunes sportifs.

Une place pour la foi

Nathalie Saint-Pierre, qui a acquis l'église en 2014, conservera un volet confessionnel en accueillant l'organisme catholique RESPIR et l'Alliance chrétienne missionnaire, un organisme protestant.

Un des espaces communautaire de la Maison de mon PèreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un des espaces communautaire de la Maison de mon Père

Photo : Maison de mon Père

« Je voulais garder un espace pour la foi dans le bâtiment, mais je voulais garder la neutralité par exemple. Je me disais qu'on est tous chrétiens et qu'on a la même bible […] Si on croit qu’on va aller au ciel, on va tous y aller ensemble! »

— Une citation de  Nathalie Saint-Pierre, propriétaire, Maison de mon Père

Nathalie Saint-Pierre s'engage à donner l'église à une fondation lorsque tout le projet sera viable. Selon elle, ce sont les commerces et les espaces locatifs d’exposition et de conférences qui génèreront les revenus nécessaires à la pérennité de La Maison de mon Père.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec