•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa vient en aide à de petites entreprises aéronautiques du Québec

Tableau de bord d'un avion
Tableau de bord d'un avion Photo: Radio-Canada/Martine Laberge
La Presse canadienne

Alors qu'une décision sur un investissement d'Ottawa pour Bombardier se fait toujours attendre, le gouvernement fédéral choisit de donner un coup de pouce aux plus petits joueurs du secteur aéronautique.

Onze entreprises du Québec se partageront des investissements de 4,98 millions de dollars, accordés selon le Programme de développement économique du Québec (PDEQ).

Il s'agit de contributions remboursables, donc de prêts sans intérêt et sans garantie, dont le montant grimpe jusqu'à 1,2 million de dollars pour l'une des compagnies bénéficiaires.

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, a annoncé ce coup de pouce financier lors de sa visite au Salon de l'aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni.

Les entreprises sont APN, Alphacasting, Elimetal, Industries B. Rainville, Les Industries DICI, Lev-Fab, Luxia Innovation, M1 Composites Technology, Mesotec, Sonaca Montréal et Vestshell.

Ces compagnies se spécialisent dans la fabrication ou l'usinage de pièces d'avions. L'aide financière accordée leur permettra de se procurer de l'équipement ou de développer des marchés étrangers. Les entreprises touchées investiront elles-mêmes 39 millions de dollars pour ces projets.

Selon le ministre Bains, l'industrie aérospatiale est un « moteur économique clé pour notre pays ». Ottawa estime qu'elle procure 211 000 emplois et génère des retombées de plus de 28 milliards de dollars dans l'économie.

Grand Montréal

Économie