•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pompiers de Fort McMurray craignent pour leur santé

Des pompiers combattant l'énorme feu de forêt qui a ravagé la ville de Fort McMurray en Alberta en mai 2016.

Des pompiers combattant l'énorme feu de forêt qui a ravagé la ville de Fort McMurray en Alberta en mai 2016.

Photo : Lucas Welsh

Radio-Canada

De nombreux pompiers qui ont combattu les flammes du mois de mai dernier à Fort McMurray n'ont pas pu porter leur masque pendant plusieurs jours lors des feux et sont actuellement suivis de près par des professionnels de la santé.

Certains de ceux qui étaient présents lors des feux ont développé une toux persistante, a rapporté le président de l'Association internationale des pompiers de Fort McMurray, Nick Waddington.

Selon lui, ces sapeurs auront des problèmes de santé importants pour les 10 à 20 prochaines années.

« La vie de plusieurs pompiers pourrait être écourtée à cause de cet incident », a-t-il déclaré.

Un manque de protection

Lors du déclenchement des feux le 3 mai dernier, ce sont les sapeurs de la région qui ont passé les premiers jours à combattre le feu jour et nuit, s'exposant à la fumée de plusieurs toxines alors que des maisons entières étaient dévorées par les flammes.

« Les pompiers ont aspiré la fumée toxique pendant de longues périodes », a expliqué le chef régional des pompiers de Wood Buffalo, Darby Allen.

Normalement, les pompiers portent un masque avec un réservoir d'oxygène, mais ces réservoirs ne durent qu'une heure, selon M. Allen.

Nous n'avions pas le temps de recharger les réservoirs.

Darby Allen, chef régional des pompiers de Wood Buffalo

En 2011, un feu qui avait ravagé près de 400 propriétés à Slave Lake, au sud-ouest d'Edmonton, avait aussi été particulièrement difficile pour les pompiers. Nombre d'entre eux n'avaient pas pu porter de masque et avaient développé des problèmes de santé à la suite de l'incendie.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Santé