•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accompagné d'un survivant, Justin Trudeau ému à Auschwitz

Le survivant Nate Leipciger et le premier ministre Justin Trudeau.

Le survivant Nate Leipciger et le premier ministre Justin Trudeau.

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

Radio-Canada

Justin Trudeau a insisté pour faire un arrêt au camp de concentration d'Auschwitz en Pologne pendant son voyage en Europe. La visite a donné lieu à des moments émouvants. Le premier ministre a souligné le devoir de mémoire et dénoncé l'intolérance.

Un texte et des photos de Louis BlouinTwitterCourriel

Le premier ministre était accompagné de membres de la communauté juive pour la visite du camp où 1,1 million de personnes ont été exterminées. Les ministres Stéphane Dion et Chrystia Freeland étaient aussi présents.

L'entrée du camp d'Auschwitz-BirkenauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'entrée du camp d'Auschwitz-Bikernau

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

Le survivant canadien Nate Leipciger a accompagné le premier ministre lors de la visite.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le survivant canadien Nate Leipciger a accompagné le premier ministre lors de la visite.

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

La délégation a vu un des wagons qui servaient à transporter les juifs au camp de concentration.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La délégation a vu un des wagons qui servaient à transporter les juifs au camp de concentration.

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

Un survivant canadien d'Auschwitz, Nate Leipciger, accompagnait Justin Trudeau. Les deux hommes se sont donné des accolades et ont versé des larmes à plusieurs reprises, notamment lorsqu'un rabbin montréalais a prononcé une prière devant les ruines d'une chambre à gaz bombardée par les nazis.

Les ministres Stéphane Dion et Chrystia Freeland ont accompagné Justin Trudeau lors d'une prière devant les ruines d'une chambre à gaz.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les ministres Stéphane Dion et Chrystia Freeland ont accompagné Justin Trudeau lors d'une prière devant les ruines d'une chambre à gaz.

Photo : Radio-Canada/Louis Bloui

Le premier ministre a versé quelques larmes lors de la prière.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier ministre a versé quelques larmes lors de la prière.

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

Le survivant Nate Leipciger, 88 ans, était particulièrement ému au moment de déposer un lampion.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le survivant Nate Leipeciger, 88 ans, était particulièrement ému au moment de déposer un lampion.

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

Il a pleuré avec moi. Il a versé des larmes. Ça prouve qu'il est un être humain admirable. C'est la plus grande expression de compréhension.

Nate Leipciger, 88 ans

Justin Trudeau ne s'est pas adressé aux médias, mais il a écrit un mot dans le livre de commémoration du musée d'Auschwitz-Birkenau.

Justin Trudeau a terminé la visite du musée d'Auschwitz-Birkenau en signant le livre de commémoration.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Justin Trudeau a terminé la visite du musée d'Auschwitz-Birkernau en signant le livre de commémoration.

Photo : Radio-Canada/Louis Blouin

La tolérance n'est jamais suffisante : l'humanité doit apprendre à aimer nos différences.

Message de Justin Trudeau dans le livre de commémoration

« Aujourd'hui, nous sommes témoins de la cruauté et du mal dont l'humanité est capable. Rappelons-nous toujours cette douloureuse vérité à propos de nous-mêmes et qu'elle renforce notre engagement à ce que jamais une telle noirceur ne triomphe à nouveau. Nous nous souviendrons », lit-on parmi les mots laissés par le premier ministre.

D'autres premiers ministres ont effectué des visites semblables : Stephen Harper, en 2008, et Jean Chrétien, en 1999.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

Politique