•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première marche de la fierté organisée à Steinbach

La première marche de la fierté à Steinbach, MB

La première marche de la fierté à Steinbach, MB

Radio-Canada

La marche de la fierté gaie est célébrée pour la première fois à Steinbach, une ville du Manitoba connue pour ses valeurs religieuses et conservatrices.

Plus de 1000 personnes se sont réunies pour le premier événement de ce genre dans la communauté située à 50 km au sud-est de Winnipeg.

Les organisateurs attendaient à l'origine environ 200 personnes, mais le bouche-à-oreille a attiré une foule venue du Manitoba, de l'Ontario, mais aussi de la Colombie-Britannique et de la Floride, aux États-Unis.

« Je pense que c'est très important de se soutenir et de prouver que nous existons et que nous demandons du respect de la part de la communauté qui est aussi notre maison », dit Tharuna Abbu, venue de Winkler, en Colombie-Britannique.

Adrienne Young, une autre participante de la marche, a tenu à être présente. « J'ai eu la chance de grandir dans une communauté ouverte sur la cause homosexuelle, et je suis là aujourd'hui pour montrer mon soutien à la communauté de Steinbach », dit-elle.

La marche est suivie de discours, de sessions d'informations et de célébrations dans la soirée près de la municipalité de La Broquerie.

Plusieurs obstacles pour la marche

Les organisateurs de cette première marche de la fierté gaie ont fait face à de nombreux obstacles avant de pouvoir crier victoire.

Dans un premier temps, le permis d'organisation de la marche avait été refusé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui avait avancé des raisons de sécurité à cause de la construction d'une route. Après des changements sur le tracé, la GRC a changé sa position et le permis fut accordé.

Dans la ville de Steinbach, beaucoup de résidents ont fait part de leur refus de soutenir un événement de ce genre, en citant leurs croyances religieuses chrétiennes, même si certains résidents ont affiché leur soutien.

Le député fédéral conservateur de la circonscription de Provencher dont dépend Steinbach, Ted Falk, a refusé de participer à la marche en citant ses valeurs religieuses, familiales et communautaires. Le maire de la ville, Chris Goertzen, ne sera pas sur place à cause d'obligations antérieures.

Manitoba

Homosexualité