•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naloxone : le vaporisateur nasal autorisé temporairement au Canada

La naloxone sous forme de vaporisateur nasal de la compagnie Adapt Pharma.
La naloxone sous forme de vaporisateur nasal de la compagnie Adapt Pharma. Photo: Adapt Pharma

La ministre de la Santé du Canada Jane Philpott a signé une ordonnance provisoire afin d'autoriser l'importation des États-Unis au Canada de la naloxone sous forme de vaporisateur nasal.

Jusqu'à présent, seul le format injectable de la naloxone, un antipoison contre les surdoses d'opioïdes, était accessible au Canada.

La décision survient quelques mois après que Santé Canada eut rendu le médicament disponible sans ordonnance.

Prévention des décès

Aiyanas Ormond, l'organisateur communautaire de Vandu, un groupe qui défend les droits des toxicomanes dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver, se réjouit de la nouvelle. « On appuie tout ce qui permet de rendre accessible la naloxone aux personnes qui sont en train de faire une surdose », précise-t-il.

Des groupes de santé publique partout au pays réclamaient au début de 2016 que la naloxone soit facilement accessible afin de prévenir les décès, après une vague de surdoses mortelles liées au fentanyl, un opiacé de 50 à 100 fois plus puissant que la morphine.

En cas de surdose d'opioïdes, la naloxone peut permettre à une personne de recommencer à respirer normalement et à reprendre connaissance en deux à cinq minutes.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique