•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO de Rio : Geneviève Lalonde se croise les doigts

Geneviève Lalonde dans les bras de sa mère Lynn, après la course
Geneviève Lalonde dans les bras de sa mère Lynn, après la course Photo: Radio-Canada/Antoine Trépanier
Radio-Canada

La coureuse de fond acadienne Geneviève Lalonde n'a pas réussi à se qualifier automatiquement pour les Jeux olympiques de Rio au 3000 mètres steeple, mais tout indique qu'elle pourrait obtenir quand même une invitation d'Athlétisme Canada pour y participer. 

Un texte de Antoine Trépanier TwitterCourriel

Les deux premières à franchir la ligne d'arrivée au Championnat canadien d'athlétisme, à Edmonton en Alberta, obtenaient un laissez-passer automatique pour les Jeux olympiques. Geneviève Lalonde, 24 ans, a finalement terminé troisième dans cette finale. 

Athlétisme Canada a répété vendredi que c'est lundi qu'on connaitra la délégation d'athlétisme qui représentera le pays au Brésil, mais l'athlète originaire de Moncton, au Nouveau-Brunswick, laissait croire que sa qualification était dans le sac. 

Je pense que ma course m'a permis de garantir ma participation aux jeux.

Geneviève Lalonde, athlète au 3000 mètres steeple

Erin Teschuck a remporté la médaille d'or avec une course de 9 min 50,99 sec, suivie de Maria Bernard, avec un temps de 9 min 51,55. Geneviève Lalonde a terminé la course en 9 min 52,18 sec, elle qui a mené pendant de longues minutes. 

Rappelons que Lalonde a atteint la norme olympique de 9 min 45 sec à plus d'une reprise dans les derniers mois et qu'elle est détentrice du record canadien (9 min 32,17 sec) sur cette distance. Elle a établi cette marque en mai dernier à la classique Préfontaine, disputée en Oregon, aux États-Unis.

Geneviève Lalonde a monté sur le podium au 3000m steeple à Edmonton.Geneviève Lalonde a monté sur le podium au 3000m steeple à Edmonton. Photo : Radio-Canada/Antoine Trépanier

Dans un entretien accordé à Radio-Canada à la veille de la compétition, l'entraineur de Geneviève Lalonde, Dave Scott-Thomas, a déclaré que la priorité de Geneviève était d'assurer sa place à Rio et qu'une stratégie « agressive » a été élaborée pour y arriver.

Geneviève Lalonde a mené la course pendant de longues minutes.Geneviève Lalonde a mené la course pendant de longues minutes. Photo : Radio-Canada/Antoine Trépanier

« Elle doit tout laisser sur la piste. Tu ne peux pas tenir quiconque pour acquis. Geneviève va très bien. Elle est en pleine forme. Elle est nerveuse, mais elle veut gagner », a déclaré M. Scott-Thomas.

C'est finalement ce qui s'est produit, puisque Lalonde a pris une option sur la course dès la mi-parcours. Toutefois, ses deux adversaires l'ont rejoint au dernier tour et elle a lentement glissé au troisième rang.

« Le chrono ne dérange pas. 9 min 52, c'est sûr que c'était lent au début, mais à la fin, on a atteint une vitesse plus normale », a-t-elle dit après la course.

Des essais relevés

Geneviève Lalonde termine troisième au Championnat canadien d'athlétisme à Edmonton.Geneviève Lalonde termine troisième au Championnat canadien d'athlétisme à Edmonton. Photo : Radio-Canada/Antoine Trépanier

Ce championnat national constitue du même coup les essais pour les Jeux olympiques d'été, qui se dérouleront du 5 au 21 août au Brésil.

Athlétisme Canada considère ces essais comme étant des plus relevés de l'histoire, car au total 75 athlètes ont atteint les normes olympiques. L'équipe canadienne sera toutefois composée d'une soixantaine d'athlètes.

Athlétisme Canada et le Comité olympique canadien annonceront officiellement la formation de l'équipe lundi, à 14 h (HA) au centre-ville d'Edmonton.

Acadie

Athlétisme