•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec 3,58 G$ en dommages, la catastrophe de Fort McMurray est la plus coûteuse du Canada

Des pompiers combattant l'énorme feu de forêt qui a ravagé la ville de Fort McMurray en Alberta en mai 2016.

Des pompiers combattant l'énorme feu de forêt qui a ravagé la ville de Fort McMurray en Alberta en mai 2016.

Photo : Lucas Welsh

Radio-Canada

Le montant des dommages causés par les incendies qui ont ravagé Fort McMurray depuis le début de mai est évalué à 3,58 milliards de dollars, selon le Bureau d'assurance du Canada (BAC). La « bête » devient ainsi la catastrophe naturelle la plus coûteuse pour les assureurs de l'histoire du Canada après les inondations de 2013 à Calgary.

C'est la première estimation officielle des dommages publiée depuis les feux.

« Nous voulions prendre notre temps et faire une estimation juste », a déclaré Bill Adams, vice-président de la région de l'ouest et du Pacifique du BAC.

Ces chiffres, récoltés par l'agence CatIQ, sont basés sur des valeurs qualitatives et quantitatives ainsi que sur les estimations faites par les différents assureurs des particuliers ayant perdu des biens dans les flammes.

Ainsi, ils sont basés uniquement sur les réclamations et non sur les pertes de revenus engendrées par la catastrophe.

Selon la directrice des relations gouvernementales de CatIQ, Heather Mack, 62 % des pertes de Fort McMurray proviennent de réclamations faites par des particuliers.

Or, elle a ajouté que seulement 80 % du marché des assureurs du pays collabore avec CatIQ, faisant en sorte que le montant réel pourrait être encore plus élevé.

Les chiffres de CatIQ sur les dommages causés par la « bête »

  • 27 000 réclamations de propriétés
  • 12 000 réclamations de véhicules
  • 5000 réclamations commerciales

Le président du BAC, Don Forgeron, a déclaré par voie de communiqué que le Canada devait se préparer davantage aux catastrophes naturelles, telles que les feux et les inondations qui ont gravement touché l'Alberta.

« En agissant maintenant, nous pouvons minimiser les coûts pour les contribuables et mieux les équiper en vue d'éventuels événements catastrophiques », a-t-il indiqué.

Les représentants du BAC n'ont pas précisé si les montants des polices d'assurance allaient augmenter pour les résidents de Fort McMurray.

Ils ont toutefois précisé qu'une catastrophe ne provoque pas d'envolée des prix.

Cependant, les prix des polices d'assurance ont augmenté à Calgary à la suite des inondations de 2013.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Incidents et catastrophes naturelles