•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les échographies au privé bientôt remboursées par la RAMQ

Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette
Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les quelque 120 000 patients en attente d'une échographie, au Québec, pourront obtenir leur examen sans frais dans une clinique privée, dès la mi-novembre. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a annoncé mercredi que ce type d'examen serait désormais couvert par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ).

Un texte d'Alexandre Duval Twitter Courriel

Gaétan Barrette estime que cette mesure permettra de réduire considérablement le temps d'attente pour les échographies. Environ 45 cliniques privées peuvent réaliser ce genre d'examens dans la province, selon le ministre.

Cette modification réglementaire se fera à coût nul pour les contribuables, affirme le ministre de la Santé. Il explique que le projet de loi 20, adopté en novembre 2015, lui a permis de signer une entente avec les médecins spécialistes pour réallouer des sommes qui leur ont déjà été octroyées.

« Je remanie, avec une certaine entente [...] des sommes d'argent qui sont substantielles pour m'assurer que des services soient rendus à la population », dit Gaétan Barrette.

Tout le monde au Québec [sait] que l'examen le plus demandé, à l'exception des prises de sang, c'est l'échographie [...] Avec ce qu'on annonce aujourd'hui, on vient de résoudre cet accès-là.

Gaétan Barrette, ministre de la Santé du Québec

« Fin des gouttes à 200 $ »

Gaétan Barrette a aussi annoncé que certains examens d'ophtalmologie réalisés au privé seront également couverts par la RAMQ.

Les examens du fond d'oeil qui nécessitent l'achat de « gouttes à 200 $ » par les patients feront désormais partie du panier de services remboursés par le gouvernement.

Une promesse électorale

Avec le remboursement des frais d'échographie, le gouvernement réalise une partie de la promesse électorale qu'il avait faite en 2014, lorsqu'il avait annoncé son intention de rembourser les examens d'imagerie médicale réalisés au privé.

Les imageries par résonnance magnétique (IRM) et la tomodensitométrie (TDM) ne sont pas incluses dans l'annonce faite mercredi, mais Gaétan Barrette assure que ces examens seront aussi couverts par la RAMQ d'ici la fin de son mandat.

« Nous commençons par l'échographie pour des raisons purement administratives [...] D'ici la fin du mandat, en 2018 au plus tard, les deux autres examens seront couverts par la Régie de l'assurance maladie », a-t-il martelé.

Actuellement, au Québec, environ 40 000 personnes sont en attente d'un examen de TDM, et près de 70 000 attendent une IRM.

Contrairement aux échographies, peu de cliniques privées possèdent des appareils pour faire de la TDM et des IRM. Gaétan Barrette affirme que des solutions permettront tout de même de faire diminuer ces listes d'attente, mais qu'il ne les dévoilera qu'à son retour de vacances estivales.

Le ministre a laissé entendre que ces modifications étaient les premières d'une série d'annonces en santé. Selon lui, la rigueur budgétaire du gouvernement libéral a permis de dégager la marge de manœuvre nécessaire pour réinvestir dans les soins de première ligne.

Québec

Politique