•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux projets de mines d'or dans le Nord ont le vent dans les voiles

Projet de mine Hardrock à Greenstone

Projet de mine Hardrock à Greenstone

Photo : Greenstone Gold Mines

Radio-Canada

Dans le nord de l'Ontario, deux projets de mines d'or à ciel ouvert ont le vent dans les voiles. Les minières Detour Gold et Greenstone Gold ouvriront chacune une nouvelle mine dans les environs de 2019.

À Timmins, la mine West Detour créera entre 120 et 150 emplois, tandis que le projet Hardrock, à Greenstone, générera jusqu'à 450 emplois.

En matière de production, on prévoit extraire 1,5 million d'onces d'or sur 10 ans à la mine West Detour et 4 millions d'onces sur 15 ans à la mine Hardrock.

Laurie Gaborit, directrice aux relations avec les investisseurs chez Detour GoldAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Laurie Gaborit, directrice aux relations avec les investisseurs chez Detour Gold

Selon la directrice aux relations avec les investisseurs chez Detour Gold, Laurie Gaborit, la faiblesse du dollar canadien explique en partie ces développements.

On est au-dessus de 1350 dollars l'once, l'équivalent de 1770 dollars canadiens. [...] Quand ta mine est déjà construite, presque tous tes coûts sont en dollars canadiens, donc ça nous donne de plus gros profits.

Laurie Gaborit, directrice aux relations avec les investisseurs, Detour Gold

La minière Detour Gold emploie déjà 800 travailleurs dans la région de Timmins et dit générer des retombées économiques de 3 millions de dollars par mois sur la communauté.

La hausse du prix de l'or dans les dernières semaines donne aussi espoir au directeur général de Greenstone Gold, Éric Lamontagne, qui croit que le marché se rétablit progressivement.

Il y a un regain, donc c'est certain que c'est plus positif. C'est certain que dans les trois ou quatre dernières années, ça a été très difficile.

Éric Lamontagne, directeur général, Greentone Gold

La minière Greenstone Gold, fusion de Premier Gold et de Centerra Gold, entame pour sa part la dernière étape de son étude d'impact environnementale.

Les consultations auprès de la communauté de Greenstone et des Premières nations vont aussi bon train.

Selon Greenstone Gold, la grande majorité des 450 emplois créés à la mine Hardrock seront occupés par les résidents de Greenstone et des communautés autochtones des environs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Métaux et minerais