•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un déversement d'eaux usées aurait causé la mort de milliers de poissons dans la Yamaska

Plusieurs ménés ont été trouvés sans vie dans la rivière Yamaska, tout comme des poissons de 15 à 20 centimètres de long.

Plusieurs ménés ont été trouvés sans vie dans la rivière Yamaska, tout comme des poissons de 15 à 20 centimètres de long.

Photo : Facebook Spotted St-Hyacinthe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des travaux liés à l'agrandissement de l'usine d'épuration de Saint-Hyacinthe auraient provoqué la mort de milliers de poissons dans la rivière Yamaska, en Montérégie.

Au cours de ces travaux, un déversement d'eaux usées dans la rivière Yamaska a eu lieu le 28 juin. La Ville a procédé à une surverse, soit une évacuation des eaux usées par débordement.

Le très bas niveau de la rivière et son débit « extrêmement faible » n'ont toutefois pas permis aux eaux fortement concentrées en micro-organismes d'être évacuées comme prévu, ce qui a entraîné la mort des poissons.

C'est ce qu'a révélé lundi le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, qui a tenu à faire son mea culpa. « Il y a visiblement eu une série de mauvaises décisions de la part de l'administration municipale dans ce dossier », a-t-il indiqué par communiqué.

M. Corbeil a précisé qu'une enquête interne était en cours et que la Ville collaborerait « pleinement et en toute transparence ».

« Je vais m'assurer qu'il s'agit d'un incident isolé et que nous allons faire tout le nécessaire pour réparer les dégâts. »

— Une citation de  Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe

Des citoyens avaient alerté les autorités le 30 juin dernier afin de signaler la présence de nombreux poissons morts dans la rivière. Le coordonnateur régional d'Urgence-Environnement pour l'Estrie et la Montérégie, Christian Blanchette, avait alors estimé que cela remontait à plusieurs jours.

L'organisation du maire a également tenu à rassurer la population au sujet de la qualité de l'eau potable distribuée par la Ville. La fréquence des analyses d'eau a été accrue de façon importante depuis la découverte des poissons, a fait savoir le maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !