•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La diaspora islandaise de Gimli passionnée du ballon rond pour l'Euro 2016

Quelques minutes avant la fin du match, malgré un retard de trois buts, les supporteurs de l'Islande encourageaient toujours leur équipe.

Quelques minutes avant la fin du match, malgré un retard de trois buts, les supporteurs de l'Islande encourageaient toujours leur équipe.

Photo : Rémi Authier/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans le petit village de Gimli, sur le bord du lac Winnipeg au Manitoba, la plus grande diaspora islandaise a suivi avec enthousiasme son équipe préférée qui disputait le match de quart de finale de l'Euro contre la France.

Même si le rêve islandais a pris fin de façon abrupte quand les Bleus ont écrasé leurs rivaux scandinaves par un score de 5-2, la bonne humeur des supporteurs de l'équipe ne s'est jamais altérée.

À la fin du 19e siècle, 20 000 Islandais ont quitté leur pays d'origine pour venir s'installer en Ontario et au Manitoba, dans la réserve de New Iceland. Gimli en faisait partie et les descendants de ces exilés y sont nombreux aujourd'hui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !