•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église de Saint-Norbert-de-Kent transformée en maison pour enfants

Marguerite Maillet
Marguerite Maillet s'adresse au public dans la maison pour enfants, l'ancienne église de Saint-Norbert-de-Kent. Photo: Radio-Canada

Marguerite Maillet, pionnière de la littérature pour enfants en Acadie, a offert une deuxième chance à l'église de Saint-Norbert-de-Kent, au Nouveau-Brunswick, qui était menacée de fermeture.

Un texte de Catherine DumasTwitterCourriel

Âgée de 92 ans, Marguerite Maillet a à coeur l'avenir des jeunes. C'est pourquoi lorsqu'elle a entendu parler des difficultés qu'éprouvait l'église de son village natal, elle a voulu à tout prix trouver une solution.

« Je trouvais qu'il n'y avait rien pour les enfants. Alors, comme je travaille toujours pour la jeunesse et dans le moment présent pour les enfants, j'ai profité de l'occasion pour dire: "On la veut l'église pour faire une maison pour les enfants" », explique Mme Maillet.

Avec le soutien de la population et après des travaux de rénovation de plus de 20 000 $, son projet s'est réalisé.

La maison étoile des enfants accueillera pendant l'été les jeunes de 4 à 8 ans, qui participeront à des activités de bricolages, de théâtre et de lecture.

Marguerite MailletMarguerite Maillet Photo : Radio-Canada

« Je trouve que c'est de la fun qu'on peut faire ceci pour les enfants. Les enfants pourraient s'amuser ici », affirme Alexa Girouard, une résidente.

Mme Girouard n'est pas la seule personne enjouée par ce nouveau lieu de rassemblement. La population apprécie la nouvelle vocation de l'église, tout comme l'archevêque de Moncton, Valéry Vienneau, qui se sent soulagé de voir que l'avenir du bâtiment patrimonial n'est plus menacé.

« Je suis heureux de voir que l'église à une autre vocation. Elle ne sert pas uniquement à: "Ah bien, je vais être démolie", et c'est une vocation que je trouve belle parce que c'est dans l'éducation, c'est avec les jeunes et c'est l'avenir. Donc, ça me plaît beaucoup », explique Valéry Vienneau.

Grâce à la nouvelle maison pour les enfants, Marguerite Maillet espère donner un nouveau souffle à sa communauté.

Acadie

Société