•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déménagements : plus d'abandons à la SPCA Côte-Nord

Un chaton en adoption à la SPCA de la Côte-Nord

Un chaton en adoption à la SPCA de la Côte-Nord

Photo : Ici Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que la période des déménagements bat son plein et que le nombre d'animaux abandonnés est en hausse, le refuge de la SPCA de la Côte-Nord est pratiquement à pleine capacité. 

Le déménagement est l'une des principales raisons d'abandon d'animaux, selon Lucie Dionne, directrice générale à la SPCA Côte-Nord à Sept-Îles.

Quand il y a des interdictions d'animaux dans les nouveaux appartements, par exemple ou quand il y a une séparation

Lucie Dionne, directrice générale, SPCA Côte-Nord à Sept-Îles

Ce sont majoritairement des chats et des chiens qui sont laissés à la SPCA à la suite d'un déménagement. 

Cette situation amène un surplus d'animaux à la SPCA de la Côte-Nord. Pour régler le problème, l'organisme n'a d'autres choix que de transférer des animaux à l'extérieur.

« On a l'organisme Pilots N Paws qui nous vient en aide pour des transports en avion lorsqu'on a un besoin criant. On a aussi des bénévoles, des volontaires, qui prennent la route vers Québec ou Montréal pour amener les animaux à d'autres SPCA », note Lucie Dionne.

Les transferts sont importants, ça évite les euthanasies, ce qui n'est pas une solution pour nous.

Lucie Dionne, directrice générale, SPCA Côte-Nord à Sept-Îles

Une situation différente en région

Alors que dans les grands centres c'est aux environs du 1er juillet que l'on voit le plus d'abandons, la situation est toutefois différente sur la Côte-Nord.

« Les gens déménagent à différents moments, donc on le constate tout au long de l'année. Mais à ce temps-ci, c'est un peu plus élevé », explique Lucie Dionne.

Vous voulez adopter un animal ?

La SPCA de la Côte-Nord invite toute personne intéressée à adopter un animal de compagnie à leur rendre visite. « On tente toujours de trouver un animal qui correspond bien à la famille d'adoption. On pose aussi plusieurs questions pour s'assurer que la famille est sérieuse et n'abandonnera pas, elle aussi, l'animal par la suite », précise Lucie Dionne.

À écouter : Déménagement, le problème de l'abandon d'animaux

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Déménagement : le problème de l'abandon d'animaux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec