•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatchewan : appel à une meilleure protection des renseignements des patients

La gestion de la vie privée en ligne.

Photo : iStockphoto/abluecup

Radio-Canada

Le commissaire provincial à l'information et à la protection de la vie privée de la Saskatchewan, Ronald J. Kruzeniski, propose une série d'amendements à la Loi provinciale pour la protection des renseignements en matière de santé renforcée en mai dernier.

Le gouvernement a décidé de resserrer l'accès aux informations personnelles dans les dossiers médicaux après que des milliers de dossiers médicaux eurent été retrouvés dans une benne à ordures de Regina en 2012.

« Il est nécessaire de mettre à jour le cadre législatif actuel et d'établir un équilibre entre l'accès aux renseignements médicaux et la protection des informations personnelles », a affirmé Ronald J. Kruzeniski par voie de communiqué.

Par le biais de 26 propositions d'amendements à la loi, M. Kruzeniski veut que la Saskatchewan adapte sa loi à la numérisation des dossiers médicaux, décourager l'accès non autorisé à des dossiers médicaux, faire en sorte les patients aient aisément et rapidement accès à leur dossier, et que les dénonciateurs soient protégés.

Il demande, entre autres, une plus grande protection des lanceurs d'alertes qui dénonceraient quelqu'un qui révélerait les informations personnelles d'un patient. Il veut également une obligation de dénoncer une fuite d'informations personnelles.

Saskatchewan

Société