•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Train du CN à la dérive sur 5 km en banlieue de Toronto

Photo: SRC/JP Moczulski / Reuters
Radio-Canada

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) enquête sur un convoi de 74 wagons parti à la dérive d'une gare de triage à Vaughan, au nord de Toronto, le 17 juin.

Il n'y a pas eu de déraillement, ni de blessé.

Mais le train du Canadien National (CN), qui comprenait 72 wagons chargés et 2 autres vides, a parcouru 5 kilomètres avant de s'arrêter.

Un porte-parole du BST indique qu'un des wagons vides transportait initialement une matière dangereuse, de l'éthanol et de la gazoline, mais ne contenait que des « résidus » de la substance lors de la dérive.

Selon le BST, le personnel du triage MacMillan était en train de télécommander l'aiguillage des wagons lorsqu'ils sont partis à la dérive sur la voie principale de la subdivision de York du CN.

Le CN collabore à l'enquête

Le porte-parole du CN Mark Hallman dit que la compagnie avait rapporté l'accident immédiatement au BST et collabore à son enquête. 

Il précise qu'un employé était à bord du convoi lorsqu'il est parti à la dérive.

La locomotive s'est finalement arrêtée, ajoute-t-il, près de l'intersection des rues Bathurst et Steeles, grâce au terrain en pente ascendante à cet endroit et les freins d'urgence du train.

La vitesse du train n'a pas dépassé 50 km/h, soit en deçà de la limite permise le long de ce tronçon, assure M. Hallman.

Ontario

Justice et faits divers