•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

62 % des Néo-Brunswickois souffrent de problèmes de santé chroniques

Pression artérielle
Pression artérielle Photo: iStockphoto
Radio-Canada

Selon le plus récent rapport du Conseil de santé du Nouveau-Brunswick (CSNB), la province compte le taux le plus élevé de problèmes chroniques de santé. Le coût des soins pour ces problèmes pourrait augmenter de 100$ millions ou plus dans les sept prochaines années.

62 % des Néo-Brunswickois présentent au moins un problème de santé chronique. 20 % en ont trois ou plus.

Ratio des maladies chroniques au Nouveau-Brunswick.Ratio des maladies chroniques au Nouveau-Brunswick. Photo : Radio-Canada

La région Restigouche est la plus touchée (28 %), avant celles de Fredericton et de la Péninsule, où 21 % des habitants comptent trois problèmes chroniques ou plus.

Selon le rapport du CSNB, les problèmes de santé chroniques sont les plus fréquents et coûteux de tous en raison des soins et des médicaments qu'ils exigent. La situation se complique avec le vieillissement de la population.

Des coûts en hausse

D'après l'analyse du CSNB, le coût moyen annuel en santé pour un Néo-Brunswickois ayant trois problèmes chroniques ou plus s'élève à 5232 $. Cela correspond à quatre fois celui d'une personne n'en ayant aucun.

Coût moyen annuel en santé pour les personnes souffrant de maladies chroniques.Coût moyen annuel en santé pour les personnes souffrant de maladies chroniques. Photo : Radio-Canada

La tendance indique que la proportion de Néo-Brunswickois ayant trois problèmes de santé chroniques ou plus pourrait augmenter de 20 % à 25 % en sept ans.

Pour desservir le même nombre de personnes, il en coûtera 100 millions de dollars supplémentaires.

Rapport du CSNB
Tendance à l'augmentation des personnes souffrant de maladies chroniques N.-B.Tendance à l'augmentation des personnes souffrant de maladies chroniques au N.-B. Photo : Radio-Canada

Pour le directeur général du CSNB, Stéphane Robichaud, « c'est l'augmentation de la probabilité d'avoir de multiples problèmes de santé chroniques en vieillissant qui génère des coûts : cela crée des besoins accrus en médicaments, en visites à la salle d'urgence, à l'hôpital ou à domicile qui peuvent quadrupler le coût des soins pour un individu. »

Le rapport rappelle que les Néo-Brunswickois se trouvent parmi les Canadiens les moins en santé, et qu'ils ont davantage de problèmes de santé chroniques, et à un âge plus précoce. 

Acadie

Santé