•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autisme : l’Ontario fait volte-face quant à l’âge limite

Enfant autiste
Enfant autiste Photo: iStock
Radio-Canada

Après plusieurs mois de manifestations de parents en colère, le gouvernement ontarien revient sur sa décision de ne plus offrir la thérapie intensive aux enfants autistes de cinq ans et plus.

Le nouveau ministre des Services à l'enfance, Michael Coteau, a annoncé mardi matin l'octroi de 200 millions de dollars supplémentaires sur 4 ans.

Laura Kirby-McIntosh de la Ontario Autism Coalition parle des efforts fournis par son organisme pour faire changer d'avis le gouvernement.

En mars dernier, la province avait injecté 333 millions de plus sur 5 ans dans les programmes sur l'autisme. Mais les libéraux avaient du même souffle limité aux enfants de moins de cinq ans le programme d'intervention comportementale intensif.

Le président de la Coalition ontarienne pour l'autisme se réjouit de voir que le gouvernement fait maintenant volte-face.

C'est un changement complet pour le programme d'autisme par rapport à ce qui avait été annoncé en mars.

Bruce McIntosh, président de la Coalition ontarienne pour l'autisme

En mars, les parents de 2000 enfants autistes de cinq ans et plus qui étaient sur la liste d'attente s'étaient vu offrir la somme unique de 8000 $ pour des traitements dans le secteur privé.

Ce changement avait rendu furieux nombre de parents qui étaient en attente d'une place subventionnée depuis plusieurs années. Selon eux, la somme offerte ne permettait d'obtenir que quelques mois de traitement dans le secteur privé.

Les parents pourront maintenant toucher 1000 $ par semaine pour obtenir des services dans le privé pendant qu'ils attendent une place dans le public avec le nouveau programme.

Ce programme sera mis en place à compter de juin 2017, plutôt qu'en 2018.

Le ministre Coteau ajoute que chaque parent recevra d'ici deux semaines une trousse d'information par la poste sur les changements au programme.

Ontario

Enfance