•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague d'attentats-suicides dans un village chrétien au Liban

L'église de Qaa devant laquelle un kamikaze s'est fait exploser lundi au Liban.

L'église de Qaa devant laquelle un kamikaze s'est fait exploser lundi au Liban.

Photo : Mohamed Azakir / Reuters

Reuters

Huit attentats-suicides commis en deux temps ont fait cinq morts et plusieurs dizaines de blessés lundi à Qaa, un village libanais majoritairement chrétien près de la frontière syrienne, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité.

Aucune revendication n'a été formulée, mais les djihadistes du groupe armé État islamique sont fortement soupçonnés.

Les quatre premiers attentats, commis très tôt, ont causé la mort de cinq civils.

Pris à partie par un habitant, un premier kamikaze a mis sa charge à feu, puis trois autres ont fait de même alors que les gens affluaient sur les lieux de l'explosion. Quatre militaires figurent parmi les blessés, selon l'armée.

La deuxième vague d'attentats a eu lieu dans la soirée, alors que les obsèques des victimes des premiers se préparaient.

Deux ont été commis devant une église, dit-on de sources proches des services de sécurité. Personne n'a été tué, mais il y a 15 blessés, selon le personnel médical.

Les autorités locales ont invité les habitants du village à rester chez eux et à tirer à vue sur les suspects. Le gouverneur de la province a par ailleurs imposé un couvre-feu aux réfugiés syriens.

Le Liban est régulièrement le théâtre d'attentats liés au conflit qui dure depuis cinq ans en Syrie voisine, où le Hezbollah combat aux côtés des forces du régime de Bachar Al-Assad.

Moyen-Orient

International