•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une adolescente récolte des fonds pour remplacer les arbres brûlés de Fort McMurray

Caitlyn Lepine

Caitlyn Lepine espère replanter des millions d'arbres à Fort McMurray.

Photo : CBC/David Thurton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Caitlyn Lepine, une adolescente de 14 ans, récolte des fonds pour replanter des arbres à Fort McMurray après le feu de forêt du mois de mai.

Nous avons déménagé à Fort McMurray parce que nous aimions la nature et les arbres. Lors de l'évacuation, tout ce que nous voyions sur la route s'évaporait dans les flammes et la fumée. Tout ce que j'aimais dans la ville était réduit en cendres.

Cailtyn Lepine

La jeune fille se rappelle s'être sentie « terrifiée et bouleversée » lors de son retour à Fort McMurray, au moment de constater les dégâts causés par les flammes dans la ville.

Elle a alors lancé une collecte de fonds pour acheter des graines et replanter les arbres de sa ville.

Entre-temps, l'entreprise Veseys de l'Île-du-Prince-Édouard lui a donné 1500 semis de différentes sortes d'arbres, comme de l'érable, du frêne ou encore du chêne.

Cette semaine, l'adolescente s’est installée dans le stationnement du centre de loisirs Mac Island de Fort McMurray pour les distribuer à tous ceux qui souhaitent replanter un arbre.

« Je pensais d'abord aux arbres brûlés, mais beaucoup de propriétaires ont aussi perdu des arbres à cause des bulldozers qui les ont rasés; ils seront donc aussi replantés », a-t-elle expliqué.

Des semis d'arbres de toutes sortes différentesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les semis d'érable, de chêne, de frêne, et toutes sortes d'arbres, ont été donnés par l'entreprise Veseys basée sur l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : CBC/David Thurton

Laisser la forêt se régénérer seule

La Municipalité de Wood Buffalo a fait savoir qu'elle n'avait pas encore mis en place un plan particulier pour replanter les arbres brûlés ou rasés de la ville. Sa priorité est la reconstruction, a-t-elle mentionné.

La Municipalité évalue que de 1000 à 1500 arbres ont été détruits dans la ville durant le feu. D'après les premières estimations du ministère de l'Agriculture et des Forêts de l'Alberta, 590 000 hectares de forêt contenant des millions d'arbres ont été perdus dans les flammes.

La province rappelle aussi que la forêt se régénère naturellement et cela a déjà commencé, selon Darren Tapp, directeur général de la gestion des forêts au ministère de l'Agriculture et des Forêts. « La seule consolation que je puisse apporter, c'est que les arbres vont repousser. Nous ne prévoyons pas que cela reste noir très longtemps », dit-il.

M. Tapp considère que replanter tous les arbres après l'incendie coûterait environ 1,2 milliard de dollars à la province. Il ajoute qu'il lui sera plutôt demandé d'accorder des subventions aux exploitants forestiers qui ont par le passé investi de l'argent pour replanter des arbres dans certaines zones de la forêt.

Cette demande sera faite en novembre ou décembre, une fois qu'un rapport complet sur l'étendue des dégâts dans la forêt sera terminé.

D'après un reportage de David Thurton/CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !