•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Garçon mort de la méningite : le rapport d'autopsie a été falsifié, déclare la mère

David et Collet Stephan

David et Collet Stephan

Photo : La Presse canadienne / David Rossiter

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'audience de détermination de la peine des parents reconnus coupables de ne pas avoir fourni les soins nécessaires à l'existence de leur fils, mort de la méningite en Alberta, a été interrompue jeudi lorsque la mère a déclaré que le rapport d'autopsie avait été falsifié.

La Couronne a coupé court aux propos de Collet Stephan, lorsqu'elle faisait cette déclaration en cour à Lethbridge. Son avocat, Shawn Buckley, a dit qu'il n'avait aucune idée que sa cliente allait tenir ces propos.

Le petit Ezekiel, âgé de 19 mois, est décédé des suites d'une méningite bactérienne en 2012, car ses parents ne l'avaient pas emmené à l'hôpital à temps pour qu'il soit soigné. Ceux-ci croyaient que leur enfant souffrait simplement d'un rhume ou bien d'une laryngite. Ils avaient utilisé des remèdes naturels pour soigner leur fils.

Les témoignages qui serviront à la détermination de la peine ont ensuite repris. La peine devrait être connue d'ici la fin du mois.

La peine maximale pour ne pas avoir fourni les soins nécessaires à l'existence, l'accusation dont les parents devaient répondre, est de cinq ans de prison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !