•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fredericton a payé des policiers suspendus 400 000 $ en deux ans

Photo: CBC
Radio-Canada

Le service policier de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a dépensé plus de 1,35 million de dollars pour des mesures disciplinaires, y compris les salaires d'agents suspendus et des frais juridiques, durant les 10 dernières années.

Des documents obtenus par CBC en vertu de la Loi sur le droit à l'information révèlent que le service policier a payé 875 586,77 $ à des agents suspendus avec salaire depuis 2007.

Les forces policières municipales et régionales au Nouveau-Brunswick ne peuvent suspendre un agent sans salaire.

Durant la même période, le service policier de Fredericton a aussi payé 476 685,03 $ en frais juridiques pour des audiences d'arbitrage, des règlements et des enquêtes en vertu de la loi sur la police.

Les plus importantes dépenses liées à des agents suspendus ont été faites ces deux dernières années. Elles concernent en grande partie les cas des anciens policiers Cherie Campbell et Jeff Smiley. Ces derniers ont été congédiés à la suite d'audiences d'arbitrage. Leur congédiement fait maintenant l'objet d'une révision judiciaire.

Salaires de policiers suspendus :

  • 154 530,56 $ en 2014
  • 264 904,84 $ en 2015

Frais juridiques :

  • 135 732 $ en 2014
  • 88 727 $ en 2015

Deux autres agents sont suspendus avec salaire à l'heure actuelle, Darrell Brewer, qui est accusé de conduite avec facultés affaiblies, et un agent qui fait l'objet d'une enquête parce qu'il est soupçonné de détournement de fonds à l'Association des policiers du Nouveau-Brunswick.

Leanne Fitch dans un tribunalLa chef du service policier de Fredericton, Leanne Fitch Photo : CBC

La chef de la police de Fredericton, Leanne Fitch, ne fait pas de commentaire parce que des révisions judiciaires sont toujours en cours.

Le syndicat qui représente les policiers ne fait pas de commentaire non plus. Le représentant régional, Andrew Dawson, explique que ce serait « inapproprié » en ce moment parce que le syndicat et la Ville négocient le prochain contrat.

Entre-temps, le processus de révision de la Loi sur la police commence cette semaine à Fredericton. Plus de 30 mesures sont proposées pour une réforme de la loi, y compris la possibilité de suspendre des policiers sans salaire.

D'après le reportage de Redmond Shannon

Avec les informations de CBC

Acadie

Politique municipale