•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 000 kilomètres en voiture électrique pour convaincre les sceptiques

Le reportage de Catherine Allard

Les participants d'une grande course internationale de voitures électriques sont de passage en Atlantique. Ils tentent de faire le tour du monde à bord de véhicules 100 % électriques.

Ils parcourront 25 000 kilomètres à travers 20 pays situés sur 3 continents. Tout ça, en moins de 80 jours.

De passage à Halifax, ces participants en sont au cinquième jour de ce tour du monde. Mercredi, c'est le départ pour les États-Unis. Ensuite, ce sera la Chine, le Kazakhstan, la Russie et l'Europe. 

Elisabeth Blum fait partie de l'équipe Autriche.Elisabeth Blum fait partie de l'équipe Autriche. Photo : Radio-Canada/Catherine Allard

L'objectif est de battre un record, mais aussi de tenter de rendre plus accessible ce mode de transport.

C'est le défi que se sont lancé Elisabeth Blum et Beat Muller. Elle est gérante d'entreprise et lui est médecin. Pendant près de trois mois, ils laissent leur vie de côté pour montrer au monde que la voiture électrique est la voie de l'avenir.

« Une idée nouvelle, souvent au début on en parle comme quelque chose de ridicule, on dit que ce n'est pas important, c'est trivial, et à la fin tout le monde le fait », croit Mme Blum.

Ils veulent briser les idées reçues au sujet de ce genre de véhicule. La plus tenace, c'est certainement qu'il est impossible de faire de grandes distances.

« C'est très possible pour la vie quotidienne, parce qu'on le charge toujours pendant la nuit et quand on se réveille le matin, on a 400 km. Quelle personne fait plus de 400 km par jours? Personne », souligne M. Muller.

« Nous ferons 25 000 kilomètres pour que les gens cessent de dire que ces voitures ne peuvent pas faire de longues distances », explique Rafael de Mestre.

En 2012, il a fait le tour du monde en 127 jours. Un record qu'il tente de battre cette fois-ci.

Accroître l'accessibilité des voitures électriques

Les voitures électriques sont de plus en plus présentes sur les routes, mais plusieurs obstacles demeurent. Entre autres, la nécessité d'unifier le système qui permet de recharger les batteries et le prix élevé des véhicules.

« Il faut des décisions politiques pour créer des conditions pour que les gens puissent utiliser cette nouvelle technique », pense Elisabeth Blum.

Les participants de la course espèrent maintenant pouvoir compter sur les gens rencontrés en chemin pour leur donner un coup de main.

D'après le reportage de Catherine Allard

Acadie

Industrie automobile