•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ombudsman de Montréal a traité un nombre record de dossiers en 2015

L'ombudsman de la Ville de Montréal, Johanne Savard, présente son rapport annuel.
L'ombudsman de la Ville de Montréal, Johanne Savard, présente son rapport annuel.
La Presse canadienne

Le 13e rapport annuel du bureau de l'ombudsman de Montréal révèle qu'en 2015 il a traité un nombre record de 1802 dossiers, dont 231 enquêtes approfondies.

Le rapport dévoilé mardi révèle que les sujets de plaintes les plus fréquents ont été l'an dernier sensiblement les mêmes qu'en 2014 : le fonctionnement de la Cour municipale, les infractions de stationnement, les logements insalubres, la qualité des services, les permis et le comportement d'employés ou d'élus.

Les arrondissements les plus souvent interpellés ont été Le Plateau-Mont-Royal, Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Ville-Marie et Rosemont-La Petite-Patrie.

Quant au délai de traitement de toutes les plaintes reçues en 2015, il a été, en moyenne, de 4,03 jours ouvrables. Quelque 93,3 % de ces citoyens ont reçu une réponse finale dans un délai d'un mois ou moins.

Le bureau de l'ombudsman de Montréal, qui a été créé en 2003, compte une équipe de neuf personnes. Il intervient, en dernier recours, pour s'assurer que les droits municipaux des citoyens sont respectés et que leurs dossiers sont traités avec respect, justice et équité par tous les intervenants municipaux.

Politique