•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelque 16 000 abonnés d'Hydro-Québec toujours privés d'électricité

Une branche d'un arbre en travers d'une rue de Pointe-aux-Trembles.

Une branche d'un arbre en travers d'une rue de Pointe-aux-Trembles.

Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le nombre de pannes d'électricité continue de diminuer sur le réseau d'Hydro-Québec, mais la situation n'est pas encore revenue à la normale. 

Le site Internet d'Hydro-Québec indiquait à 5 h 50, mercredi, que 16 496 abonnés sont toujours privés d'électricité. La région de la Capitale-Nationale demeure la plus touchée, mais de nombreuses interruptions de services affectent toujours les Laurentides, Lanaudière, l'Outaouais, et la Mauricie.

Les régions les plus touchées par les pannes :

  • Capitale-Nationale : 8112 abonnés privés d'électricité
  • Lanaudière : 819 abonnés privés d'électricité
  • Laurentides : 2700 abonnés privés d'électricité
  • Outaouais : 1738 abonnés privés d'électricité

Au plus fort de la panne, lundi soir, près de 300 000 abonnés ont été privés d'électricité, en raison des intempéries et des chutes de branches sur les fils électriques.

Consultez notre site Info-pannes en cliquant ici.

Un trampoline a été renversé en raison des forts vents.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une trampoline a été renversée en raison des forts vents.

Photo : Radio-Canada/Danny Gosselin

Le porte-parole d'Hydro-Québec, Mathieu Rouy, s'est fait rassurant et a affirmé que son organisation est toujours prête à réagir promptement pour que les pannes ne s'éternisent pas.

« L'été, il y a souvent des orages. C'est normal. Des branches se brisent et tombent sur le réseau. Il y a tout le temps des équipes qui sont mobilisées quand on voit que des systèmes météorologiques s'approchent et elles sont prêtes à travailler », a-t-il souligné.

« C'est un travail ardu. Les équipes doivent se rendre à chaque endroit pour constater les dommages afin de voir si elles peuvent simplement rétablir le courant ou s'il faut faire des réparations », a-t-il précisé.

Il a invité les clients d'Hydro-Québec à faire preuve de patience, même si « ce n'est jamais agréable de manquer de courant ».

Hydro-Québec conseille également aux abonnés privés d'électricité de ne pas ouvrir inutilement le réfrigérateur. « Les aliments se conserveront durant 24 h à 48 h », a écrit la société d'État sur Twitter.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !