•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Refus d'un dézonage pour Soucy international de Drummondville 

Groupe Soucy

Groupe Soucy

Photo : Groupe Soucy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) refuse de dézoner l'ensemble des terrains nécessaires à l'expansion de l'entreprise Soucy international de Drummondville, un projet de 180 millions de dollars qui prévoit la création de 275 emplois.

Soucy international souhaitait faire dézoner 32,4 hectares de terres agricoles pour la réalisation de son projet. Dans sa décision rendue lundi, la CPTAQ lui en a accordé 24,13.

Selon l'Union des producteurs agricoles, opposée à ce dézonage, ce dossier a été géré de manière inappropriée par la Ville de Drummondville, qui n'a pas réussi à empêcher le début des travaux sur une partie des terrains.

La CPTAQ ordonne d'ailleurs à l'entreprise Soucy international de remettre en état les sections du terrain touchées par sa décision d'ici six mois.

La Ville de Drummondville et Soucy international n'ont pas encore réagi à la décision de la CPTAQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !