•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dustin Johnson remporte l'Omnium des États-Unis

Dustin Johnson

Photo : Getty Images / Andrew Redington

Radio-Canada

Dustin Johnson a décroché son premier tournoi du grand chelem avec style en envoyant son deuxième coup à 1,5 mètre de la coupe au 18e trou pour conclure avec un oiselet.

Il a réussi ce tour de force alors qu'une menace d'un coup de pénalité planait sur lui pour avoir supposément fait bouger sa balle sur le vert du cinquième.

La USGA a décidé de lui imposer une pénalité d'un coup au terme de la ronde, mais il avait une avance plus que confortable. Johnson a terminé le tournoi avec un score cumulatif de -4 ,tandis que Jim Furyk, Scott Piercy et Shane Lowry ont conclu au deuxième échelon à -1.

Johnson a souvent connu des difficultés sur les derniers trous des tournois majeurs. En 2010, lors du Championnat de la PGA à Whistling Straits, il avait été pénalisé d'un coup parce qu'il avait déposé ses bâtons dans un amas de sable sans réaliser qu'il s'agissait d'une fosse de sable.

« J'ai l'impression que c'est une victoire méritée, je suis passé souvent pas loin sans arriver à conclure, c'est vraiment quelque chose d'appréciable », a dit Johnson qui compte désormais 10 titres à son palmarès.

« C'est quelque chose d'énorme pour moi, c'est la fête des pères, mon anniversaire bientôt, cela ne pouvait pas venir à un meilleur moment », a poursuivi celui qui partage sa vie avec cellede Paulina Gretzky, fille de la légende du hockey Wayne Gretzky, qui l'attendait avec leur fils de 1 an Tatum dans les bras.

Il avait aussi dû effectuer trois coups roulés sur le dernier vert à l'Omnium des États-Unis, l'an dernier, à Chambers Bay. Jordan Spieth en avait profité pour s'emparer de la victoire.

Si Johnson a gardé son calme, Lowry a complètement perdu le fil de son golf dimanche. Meneur par quatre coups d'avance du quatrième tour, il a collectionné les bogueys (sept au total, dont trois consécutifs du 14e au 16e trou) et s'est fait déborder par Johnson après le trou no 9.

Avec les informations de Agence France-Presse

Golf

Sports