•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'incendie, de Maria Normandin

L'auteure Maria Normandin

L'auteure Maria Normandin

Photo : Émilie Brunelle

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Maria Normandin a grandi dans une ferme à Saint-Théodore d'Acton. Elle fait partie des 20 auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2016.

Son récit inédit L'incendie « narre un drame rural : l'incendie de tous les bâtiments d'une ferme familiale. La maîtrise de la construction narrative rend le texte dynamique, et le lecteur est happé par l'événement ». (Yolande Jimenez, lectrice 2016) 

En voici les premières lignes :

J'avais dix ans à cette époque. Six ans auparavant était né un garçon tout blond aux yeux bleus qui avait capté l'attention de tous. Je perdis alors tous mes privilèges de benjamine. Bébé Thomas allait devenir l'enfant chéri de mes parents, mais surtout le chouchou de mon père qui lui vouait une véritable adoration. C'est alors que je glissai du monde visible au monde invisible. J'avais donné l'impression à tous que je m'habituais à ma nouvelle condition. Pourtant, j'étais entrée dans une sorte de mélancolie, sans que nul ne s'en préoccupe. C'était ma façon, sans doute, d'assoupir ma peine. Peu à peu, je m'étais créé un monde parallèle où je passais une bonne partie de mon temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !