•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chasse à la biche, de Bianca Joubert

L'auteure Bianca Joubert

L'auteure Bianca Joubert

Photo : B. J.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Bianca Joubert (Nouvelle fenêtre) est née à Montmagny et vit à Montréal. Elle fait partie des 20 auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2016.

Son récit inédit La chasse à la biche « parle de voyage, sans oublier les faits divers, les problèmes de politique et les meurtres non condamnés de ces femmes au Mexique. L'écriture est forte et poignante et la douleur, palpable ». (Caroline Le Gal, lectrice 2016)

En voici les premières lignes :

Tout ne s'est peut-être pas passé exactement comme ça.

Plus de vingt ans après, la mémoire a parfois des rebonds capricieux. Était-ce des pupitres d'enfants? 200, 300 ou 400 dollars US? Des assurances, une taxe, un droit de passage? Je ne me souviens plus.

La mémoire préfère se complaire au soleil du Texas, sentir la piqûre des fourmis rouges, la carcasse de la voiture où nous étions trois, avec un bébé de six mois. Trois jeunes filles en fleurs, à peine vingt ans et l'enfance qui nous bottait encore le derrière.

Ce dont je me souviens très bien, c'est que je ne suis jamais allée à Ciudad Juarez. Seulement à El Paso, du côté américain de la frontière. El Paso et Ciudad Juarez, deux faces d'une même médaille, un vieux couple qui s'engueule, séparé par une rivière, le Rio Grande, pour les uns, le Rio Bravo, pour les autres. Et un grand mur métallique qui coupe les États-Unis du Mexique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !