•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fille qui veut marcher sur la lune, de Philippe Garon

L'auteur Philippe Garon

L'auteur Philippe Garon

Photo : Bernard Arsenault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Philippe Garon (Nouvelle fenêtre) est originaire de Sainte-Anne-des-Monts et vit à Bonaventure, en Gaspésie. Il fait partie des 20 auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2016.

Le « rythme effréné de la narration scandée, hyperponctuée » de son récit inédit La fille qui veut marcher sur la lune agit « exactement comme la mémoire qui nous bombarde sans cesse d'images, d'émotions... » (Jean-François Caron, lecteur 2016)

En voici les premières lignes :

C'est la guerre. Encore. Quelque part. Mais je le sais pas. J'ai vingt ans. Même pas. Encore plus niaiseux que ça. Du genre à pas savoir qui est le gars dans le miroir. Un mauvais joueur de clarinette. Un catholique expiré. Un apprenti philosophe. Un apprenti cuisinier.

Dans ma réalité, je roule vers l'est. Dans la nuit rurale. Ma chaufferette fournit pas. Je roule vers l'est. T'arrives. Comme de la poudrerie qui colle après mes lumières. J'ai forcé fort longtemps pour te biffer. Mais là, je baisse ma garde. De la présure coule dans mes souvenirs de toi. Tu pognes en mottons. Je creuse. Dans le fromage de ma mémoire. Et te retrouve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !