•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fort McMurray : les quartiers les plus endommagés restent inaccessibles

Voitures, barbecues, machines à laver. Seuls les gros objets métalliques sont reconnaissables.

Voitures, barbecues, machines à laver. Seuls les gros objets métalliques sont reconnaissables dans le quartier Abasand, à Fort McMurray.

Photo : Laurent Pirot/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'interdiction de feu a été levée dans la région municipale de Wood Buffalo, notamment à Fort McMurray. Les permis de feu, dont ceux pour les feux de camp, sont toutefois toujours requis dans la ville sinistrée.

Les résidents doivent également obtenir un permis pour tous les feux, excepté les feux de camp, dans les quartiers Fort Fitzgerald, Smith Landing, Gregoire Lake Estates, Fort Chipewyan, Anzac, Saprae Creek, Fort Mackay, East Draper Road et les communautés des Premières Nations.

L'accès restreint aux zones les plus endommagées a été étendu lors du conseil municipal de Wood Buffalo qui a eu lieu mardi. Beaucoup de résidents ont exprimé leur mécontentement et leur frustration de ne pas être autorisés à rentrer chez eux.

Le fait de rentrer illégalement dans les zones non sécuritaires peut être sanctionné d'amendes allant de 1 000 $ à 10 000 $. Les personnes qui ne paient pas risquent aussi six mois de prison. Les amendes ne concernent toutefois pas les personnes qui vivent dans ces quartiers.

« Si on trouve une personne qui refuse de partir, je suppose que vous aimeriez la possibilité de lui imposer une amende. Cela ne concerne pas les résidents. »

— Une citation de  David Leflar, dirigeant principal des Services législatifs de Wood Buffalo

Le conseiller Lance Bussieres, qui a perdu sa maison dans les flammes, a appuyé ce règlement ainsi qu'une motion demandant au conseil municipal de réviser ce dernier d'ici six semaines, plutôt que 90 jours.

Le conseil se réunira de nouveau mardi.

D'autre part, Services de santé Alberta a levé le mercredi 15 juin son avis sur la qualité de l'air datant du 2 mai pour la région de Fort McMurray. La plupart des résidents, dont les enfants de moins de sept ans, peuvent désormais rentrer, mais toujours pas les personnes ayant besoin de dialyse ou de traitements médicaux pour un cancer, ainsi que les femmes enceintes de plus de 36 semaines.

L'avis d'ébullition de l'eau est toujours obligatoire dans tous les quartiers de la ville autour de Lower Townsite et de Grayling Terrace.

Le feu couvre toujours une surface de 589 617 hectares ou 5 896 kilomètres carrés, mais ne menace plus les communautés avoisinantes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !