•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'art de l'arrosage

Un jardinier arrose ses plantes

Photo : Getty Images

Radio-Canada

La tomate est composée à environ 90 % d'eau. Il va sans dire que pour qu'elle pousse, de l'eau, ça lui en prend pas mal!

Il n'y a pas de loi absolue, qui prescrirait par exemple d'arroser tous les deux jours. La règle d'or pour l'arrosage du potager, c'est d'éviter que le sol ne devienne sec. Ce que ça veut dire, c'est qu'il ne faut pas nécessairement arroser tous les jours : plusieurs variables entrent en ligne de compte, comme les précipitations récentes, le type de sol de notre potager et l'exposition au soleil.

Si tous les fruits et légumes ont besoin d'eau, leurs besoins ne sont pas égaux : il faut souvent appliquer le principe du cas par cas. Les experts recommandent d'ailleurs de planifier votre potager de façon à regrouper les plants qui ont des besoins similaires en eau. Pour mieux connaître les besoins en humidité de chaque fruit ou légume, rien ne vaut un guide horticole ou un conseiller de centre de jardinage.

Quelques conseils pratiques

  • Arrosez tôt le matin (avant 9 h) ou, à défaut, en début de soirée. Arrosez par temps calme pour éviter que l'eau ne soit emportée par le vent ou qu'elle s'évapore.
  • Dirigez l'eau vers les racines. Mieux vaut arroser lentement sous la forme de fines gouttelettes, surtout pour les sols argileux ou très pentus.
  • Recueillez l'eau de pluie dans des bacs de récupération spécialement conçus.
  • Vérifiez régulièrement votre tuyau ou votre système d'irrigation afin de déceler les fuites ou les blocages.
  • Utilisez des paillis pour maintenir le sol frais et humide.
  • Vérifiez la réglementation municipale sur l'arrosage en vigueur chez vous.


Source :
Société canadienne d'habitation et de logement (SCHL) (Nouvelle fenêtre) et Espace pour la vie (Nouvelle fenêtre)