•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une trentaine de migrants périssent dans le désert du Niger

Dans le désert du Niger, la tombe fraîchement creusée de migrants morts de soif en tentant de rejoindre l'Algérie en 2013.

Dans le désert du Niger, la tombe fraîchement creusée de migrants morts de soif en tentant de rejoindre l'Algérie en 2013.

Photo : La Presse canadienne / Almoustapha Alhacen

Radio-Canada

Trente-quatre migrants, parmi lesquels 20 enfants, ont été retrouvés morts dans le désert du Niger, dans la région d'Assamaka, après avoir été abandonnés par leur passeur.

Ils tentaient de se rendre en Algérie, a indiqué mercredi le ministère nigérien de l'Intérieur.

Neuf des migrants retrouvés morts sont des femmes et cinq autres des hommes. Ils ont péri dans la période du 6 au 12 juin, a précisé le ministre de l'Intérieur. 

Deux victimes ont été identifiées, un homme et une femme de 26 ans.

Des milliers de migrants sont arrivés clandestinement ces dernières années en Algérie, principalement du Mali et du Niger. Supplantant la Libye en proie au chaos, l'Algérie est devenue une destination de choix pour les migrants subsahariens qui veulent se rendre en Europe.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

International