•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gros défi du Grand défi Pierre Lavoie

La route 381

Photo : Ici Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les cyclistes qui participeront au 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie relèveront un défi de taille dès la première étape du circuit, alors qu'ils devront affronter la route 381 dès le départ de l'arrondissement de La Baie pour atteindre Baie-Saint-Paul.

Surnommée la « route des montagnes » ou la côte du lac Ha! Ha!, la route 381 présente des côtes parmi les plus abruptes au Québec. Pierre Lavoie décrit cette étape comme la plus difficile de toute l'histoire du 1000 km.

La route débute par un faux plat pour enchaîner une série de montées. L'ascension totale est de 1537 mètres. Les cyclistes prendront de 15 à 20 minutes à se rendre au sommet.

La dernière portion de 35 km est une longue descente.

L'une des difficultés sera de monter et descendre les pentes qui ont entre 15 % et 20 % d'inclinaison en peloton.

D'ailleurs, quand Pierre Lavoie a présenté le parcours en janvier, il s'attendait à ce que 90 % des cyclistes montent la côte à pied.

À quelques heure du départ du Grand défi Pierre Lavoie, deux cyclistes aguerris, le chroniqueur Jean-François Côté et Claude Gaudreault, ont relevé le défi. Voici leurs commentaires.

Le gros défi du Grand défi Pierre Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !