•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta créera son nouveau programme scolaire en anglais et en français

Le ministre de l'Éducation albertain, David Eggen, annonce un nouveau programme scolaire, développé en anglais et en français.
Le ministre de l'Éducation albertain, David Eggen, annonce un nouveau programme scolaire, développé en anglais et en français. Photo: Héloïse Rodriguez/ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Le gouvernement albertain a annoncé une réforme en profondeur de son système éducatif, qui débutera cet automne et s'étendra sur six ans. Les programmes scolaires seront créés simultanément pour les écoles francophones et anglophones.

Un texte de Camille FeireisenTwitterCourriel

Cette refonte de l'éducation se fera progressivement dans la province, entre 2018 et 2022. Le gouvernement compte revoir le contenu scolaire ainsi que les méthodes d'enseignement et d'évaluation, de la maternelle jusqu'à la 12e année.

Le nouveau programme devrait permettre aux élèves de connaître l'histoire, les perspectives et les contributions des communautés francophones, autochtones, métisses et inuites, selon le ministre. Les matières enseignées devront aussi être davantage centrées sur les élèves.

Cette nouvelle approche se penchera sur six matières : les arts, les langues, les mathématiques, les sciences humaines, la science et le bien-être.

« Nous nous pencherons sur les matières fondamentales comme la lecture, l'écriture et les mathématiques, afin de nous assurer que les enfants ont la meilleure formation possible et que cela les prépare à entrer dans une économie diversifiée », a fait savoir le ministre de l'Éducation, David Eggen.

Il a ajouté que certains programmes ont 25 ou 30 ans, et qu'il est devenu nécessaire de les modifier afin de les adapter aux changements de la société, notamment de la communauté étudiante.

Le ministère dépensera 4 millions de dollars pour consulter les communautés autochtones à propos de cette révision. Il mettra aussi les Albertains à contribution, en organisant des consultations publiques aux quatre coins de la province.

La refonte de l'éducation coûtera plus de 64 millions de dollars à la province, sur six ans.

Les principaux points de la refonte du système d'éducation :

  • Les cours devraient être prêts au plus tard en 2018 pour la maternelle à la 4e année et au plus tard en 2019 pour la 5e année à la 8e année. Le programme d'études pour les élèves du secondaire sera développé entre 2020 et 2022
  • Le programme scolaire actuel reste actif jusqu'à ce que le nouveau soit mis en place
  • Le nouveau programme mettra l'accent sur le développement des apprenants pour renforcer l'acquisition des connaissances comme l'alphabétisation et le calcul
  • Le programme est créé simultanément en anglais et en français

Un trop gros morceau, selon le Wildrose

Le député de Drayton Valley – Devon et porte-parole en matière d'éducation pour le Wildrose, Mark Smith, a dit en entrevue à Radio-Canada que la refonte du curriculum ne s'échelonnerait pas sur une période suffisamment longue.

« Nous sommes inquiets », a déclaré Mark Smith.

C'est un gros morceau à réécrire en seulement six ans.

Mark Smith, député du Wildrose pour Drayton Valley – Devon 

Selon lui, la refonte du curriculum est une bonne chose, mais c'est surtout le fait de tout repenser au même moment qui ne l'est pas.

« Traditionnellement, la refonte était faite par discipline », a expliqué M. Smith.

Il a ajouté qu'il faudrait faire « un pas en arrière » et réévaluer la manière de faire cette réforme.

« Nous voulons être certains que cela est à l'avantage des élèves et que les professeurs auront leur mot à dire », a-t-il précisé.

Alberta

Éducation