•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseil tribal privé de sa responsabilité envers un programme pour enfants autochtones

La ministre des Services sociaux de la Saskatchewan Donna Harpauer.

La ministre des Services sociaux de la Saskatchewan Donna Harpauer.

Photo : Stefani Langenegger/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère des Services sociaux de la Saskatchewan retire au conseil tribal de Saskatoon (STC) ses responsabilités dans l'offre de services de protection de l'enfance.

La décision devrait toucher de 50 à 100 jeunes qui vivent dans des réserves autochtones. La province tente sans succès depuis 2008 d'établir une nouvelle entente avec le STC dans le but d'obtenir des informations sur le bien-être des enfants, a expliqué la ministre Donna Harpauer par voie de communiqué mardi.

Elle estime que le STC est la seule agence parmi les 17 autres Premières Nations à refuser de partager avec la province les renseignements sur les jeunes qui sont sous sa responsabilité et se retrouvant dans des familles d'accueil.

Des employés du gouvernement iront dans les bureaux du conseil tribal pour récupérer des documents mercredi. Le ministère ajoute que sa décision est strictement liée au bien-être et à la sécurité des jeunes qui sont sous la responsabilité du conseil tribal.

Le ministère des Services sociaux affirme qu'il demeure ouvert à la possibilité d'établir une nouvelle entente avec le conseil tribal de Saskatoon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !