•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des personnalités de l'Ouest au N.-B. pour promouvoir l'oléoduc Énergie Est

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, avec l’ex-premier ministre du Manitoba, Gary Doer

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, avec l’ex-premier ministre du Manitoba, Gary Doer

Photo : Michèle Brideau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des personnalités de l'Ouest canadien sont en visite au Nouveau-Brunswick pour défendre le projet d'oléoduc Énergie Est de la société albertaine TransCanada.

L'ex-premier ministre du Manitoba, Gary Doer, était à Saint-Jean, mardi, dans le cadre de la conférence de l'industrie énergétique. Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, prendra la parole à son tour mercredi.

En se fondant sur des études scientifiques, Gary Doer estime que l'oléoduc est plus sécuritaire que le transport de pétrole par rail. Il croit que l'oléoduc est également plus rentable.

D'ailleurs, l'ancien premier ministre du Manitoba rappelle qu'il a lui-même approuvé des projets d'oléoducs au Manitoba, à l'époque où il était en poste.

Brian Gallant réitère son appui au projet

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, était aussi à cette conférence. Il a tenu a rappeler son appui au projet qui acheminerait du pétrole à la raffinerie de Saint-Jean. 

« Lorsque j'étais à Ottawa, j'ai soulevé la question d'Énergie Est, a dit Brian Gallant. Je vais continuer à le faire parce que je pense que c'est important que le gouvernement réalise qu'il y a plusieurs bénéfices économiques et en termes de création d'emplois pour le pays et le Nouveau-Brunswick ».

David Coon peu enthousiaste

La visite de ces personnalités de l'Ouest canadien est loin d'impressionner le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon.

« Je veux dire bienvenue à toutes les "pom pom girls" de l'oléoduc. »

— Une citation de  Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon

Selon David Coon, le projet d'oléoduc aura des effets négatifs importants sur l'environnement. « En remplissant l'oléoduc d'Énergie Est de pétrole, on va générer 32 millions de tonnes de gaz à effet de serre de plus par année », explique-t-il.

La conférence sur l'énergie se poursuit mercredi. Brian Gallant profitera de l'occasion pour rencontrer son homologue de la Saskatchewan.

Avec les informations de Michel Corriveau et Michèle Brideau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !