•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécurité accrue en vue de la fierté gaie à Regina

Drapeau de la fierté gaie

Drapeau de la fierté gaie

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'organisme Queen City Pride demandera une plus grande présence policière pour les festivités de la fierté gaie à Regina, après la tuerie dans une discothèque gaie d'Orlando. La fusillade a fait 50 morts et 53 blessés.

Il déposera une requête à cet effet auprès du Service de police de Regina, a précisé le coprésident de la fierté gaie dans la capitale saskatchewanaise, Jesse Ireland. « On va demander au Service de police de Regina d'avoir plus de policiers lors de nos activités, pendant le défilé de la fierté gaie et dans les parcs », a-t-il affirmé.

La sécurité des plus gros événements, comme le défilé de la fierté gaie, sera plus particulièrement revue. Queen City Pride note être en contact avec la police depuis les dernières semaines pour les mesures de sécurité habituelles.

Une plus grande mobilisation

Queen City Pride reverra également le nombre de bénévoles chargés de la sécurité aux différents endroits où se déroulera l'événement. Outre les effectifs sur le terrain, on vérifiera davantage les visiteurs. « Nous voulons nous assurer qu'il y a assez de sécurité pour que les gens se sentent en sûreté », a expliqué Jesse Ireland.

La Semaine de la fierté gaie sera lancée le 18 juin avec un spectacle-bénéfice pour un organisme offrant des services sociaux. Elle se conclura avec le défilé de la fierté gaie le samedi 25 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !