•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes sous-représentées dans plusieurs secteurs culturels au Québec

Un plateau de tournage

Un plateau de tournage

Photo : iStock

Radio-Canada

À la lumière d'une large étude dévoilée lundi, le regroupement Réalisatrices équitables s'inquiète de la sous-représentation des femmes dans plusieurs secteurs culturels, notamment en création de jeux vidéo et en réalisation.

Avec la collaboration de plusieurs associations professionnelles du monde de la culture, Réalisatrices équitables a dressé un portrait de la présence des femmes à la télévision, au cinéma, au théâtre, en musique, en création de jeux vidéo, dans les arts visuels ainsi que dans le secteur du livre.

Le regroupement s'inquiète du fait que « peu de femmes, voire pratiquement aucune dans certains secteurs, créent l'imaginaire collectif québécois et canadien ».

Quelques chiffres :

  • Sur 1600 productions théâtrales, 29 % des textes sont écrits par des femmes
  • 47 % des interprètes francophones sont des femmes
  • 49 % des membres de l'Union des artistes sont des femmes
  • 77 % des scénarios des films produits ont été écrits par des hommes
  • 19 % des fonds en long métrage de la SODEC ont été accordés entre 2011 et 2014 à des réalisatrices
  • 27 % des membres de la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec sont des femmes
  • 16 % des emplois en jeux vidéo sont occupés par des femmes
  • 55 % des membres de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois sont des femmes
  • 66 % des membres du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec sont des femmes

Un nouveau groupe de pression

Les représentants des différentes associations professionnelles ont également annoncé la création de la Coalition pour l'égalité homme-femme en culture, qui tentera de faire pression sur les acteurs du milieu culturel ainsi que sur les gouvernements pour assurer une présence équitable des femmes dans les secteurs-clés où les femmes sont le moins présentes.

La Coalition recommande notamment que des critères d'égalité entre les hommes et les femmes soient pris en considération lors de l'attribution de fonds publics en culture.

Le regroupement demande également l'instauration de « mesures incitatives pour l'intégration des femmes dans les entreprises et les institutions d'enseignement du secteur numérique ».

Arts