•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Orlando : la communauté LGBT de la Saskatchewan se rassemble

Plus d'une centaine de personnes étaient rassemblées au Bar Q de Regina dimanche soir

Plus d'une centaine de personnes étaient rassemblées au Bar Q de Regina dimanche soir

Photo : William Desaulniers/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La communauté LGBT de la Saskatchewan a tenu des veillées à Regina et à Saskatoon en mémoire des victimes de la fusillade survenue à Orlando, en Floride.

Les Réginois se sont rassemblés au bar Q, alors qu'à Saskatoon, ils se sont rassemblés à l'hôtel de ville.

Saskatoon

« C'est extrêmement choquant », lance Amanda Guthrie de l'organisme Out Saskatoon. Elle souligne que le défilé de la fierté gai de Saskatoon a eu lieu la veille de la fusillade ayant fait 50 morts.

Des gens se sont rassemblés dimanche au Civic Square de Saskatoon.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des gens se sont rassemblés dimanche au Civic square de Saskatoon

Photo : Francois Biber/CBC

Amanda Guthrie précise qu'il est difficile de passer d'un défilé suscitant un tel espoir à une tragédie comme la fusillade survenue aux États-Unis.

Le gérant du bar Divas, Aaron Paetsch, rappelle la pertinence de la Semaine de la fierté gaie qui vient tout juste de se terminer à Saskatoon. « J'essaie de rester positif, dit-il. C'est justement la raison pour laquelle nous tenons des événements comme celui-là; pour l'égalité des droits et mettre fin à la haine. »

Il souligne que la fusillade, survenue la dernière journée de la Semaine de la fierté gaie, a fait place à la réflexion plus qu'à la célébration. En mémoire des victimes, M. Paetsch a mis en berne le drapeau de la fierté gai qui flotte sur le toit du bar.

Regina

Un organisateur du défilé de la fierté gaie de Regina espère que la communauté pourra voir de la lumière au cours des prochains jours.

Environ 200 personnes se sont rassemblées dimanche pour une veillée au bar Q, où une cinquantaine de chandelles ont été allumées en hommage aux gens décédés lors de la fusillade à Orlando. Cinquante-trois autres chandelles étaient dédiées aux gens blessés.

Jesse Ireland a participé à la préparation du rassemblement qui a eu lieu dans les heures suivant l'attaque.

« C'était une démonstration de solidarité avec les gens d'Orlando », affirme Jesse Ireland, qui est aussi organisateur de la fierté de Regina. Il ajoute que ces événements touchent toutes les communautés LGBT.

Ce dernier croit que la meilleure réponse à la haine n'est pas davantage de haine, mais de l'amour, et il espère que c'est ce qui ressortira tout au long des festivités de la fierté gaie qui commenceront le 18 juin.

« J'encourage tout le monde à s'y présenter et à discuter les uns avec les autres », dit-il.

Il admet cependant qu'il n'est pas toujours facile d'être optimiste dans des circonstances comme celles suivant une telle fusillade.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !