•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gawker au tapis après la poursuite de Hulk Hogan

Hulk Hogan

Hulk Hogan

Photo : Getty Images / David Liam Kyle

Associated Press

Gawker Media a demandé vendredi la protection de la loi sur les faillites, préférant se vendre à une tierce partie plutôt que de payer 140 millions de dollars américains à l'ex-lutteur professionnel Hulk Hogan.

L'entreprise a l'intention de se vendre à la société d'édition Ziff Davis.

Gawker s'est placée sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites, environ trois mois après que Hulk Hogan eut remporté une poursuite de 140 millions de dollars américains contre l'éditeur en ligne spécialisé dans l'information et les célébrités.

La vente sera effectuée par l'entremise de la cour des faillites. D'autres acheteurs pourraient alors émerger.

Dans les documents déposés, l'entreprise new-yorkaise révèle qu'elle détient une dette de 500 millions de dollars américains et que ses actifs valent jusqu'à 100 millions.

Potins et rancoeurs

Hulk Hogan a traîné Gawker devant les tribunaux après que l'éditeur eut mis en ligne une vidéo dans laquelle l'ex-lutteur a une relation sexuelle avec la femme d'un ami. Au terme du procès, Hulk Hogan a obtenu 115 millions de dollars américains en dommages-intérêts compensatoires et 25,1 millions en dommages-intérêts punitifs.

Plus tard, il a été révélé que l'investisseur milliardaire Peter Thiel, du secteur des technologies, avait secrètement financé la poursuite de Hulk Hogan.

M. Thiel, qui a cofondé la société de solutions de paiements PayPal et qui était un des premiers investisseurs dans le réseau social Facebook, a été à plusieurs reprises la cible des rédacteurs de Gawker, qui ont écrit des articles peu flatteurs, notamment au sujet de ses opinions politiques. Un article publié en 2007 a révélé son homosexualité au grand jour, alors qu'elle n'était pas publiquement connue.

Un autre site Internet de Gawker, Valleywag, a publié un certain nombre d'articles s'en prenant à Facebook, une société qui a grandement contribué à la fortune de M. Thiel, évaluée à 2,7 milliards de dollars américains.

Un porte-parole de M. Thiel a indiqué vendredi qu'il n'avait pas de commentaires à faire.

Dans le document déposé vendredi, Hulk Hogan, dont le vrai nom est Terry Bollea, a été identifié comme le plus grand créancier de Gawker.

Le fondateur de Gawker, Nick Denton, a indiqué dans un communiqué que les actifs de commerce électronique, de licences et de vidéo feraient bon ménage avec les actifs Internet de Gawker, qui comprennent notamment le site techno Gizmodo, le site sportif Deadspin, le site de jeux vidéo Kotaku, le site de contenu féminin Jezebel et le site d'informations Gawker.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie