•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rivière aux Rats invite à la rêverie au fil de l'eau

À bord d'un vieux canot Grumman, le «cheval de trait» des lacs et des rivières canadiennes comme aime le décrire Réal Bérard.

Photo : Thomas Asselin

Radio-Canada

À moins d'une heure de route de Winnipeg, en direction du sud, il est possible de s'aventurer sur la rivière aux Rats, un affluent de la rivière Rouge. Ses eaux calmes serpentent entre des zones boisées, des marais, des terres agricoles et des pâturages. Idéal pour découvrir le Sud manitobain au fil de l'eau.

Un texte de Pierre Verrière TwitterCourriel

La rivière au Rats tient son nom des peuples autochtones, qui l'ont baptisée ainsi en raison des colonies de rats musqués qui ont longtemps élu domicile dans les nombreux bras morts du cours d'eau.

Située entre les rivières Seine et Roseau, la rivière aux Rats traverse notamment les municipalités rurales de Piney, La Broquerie, Stuartburn, Hanover, Salaberry, Franklin et Ritchot.  

Artiste et cartographe, Réal Bérard a sillonné les voies d'eau de la province pendant des décennies pour le compte du gouvernement provincial. À la suite de ses expéditions, il a tracé des cartes qui font autorité aujourd'hui. 

Pierre Verrière est embarqué avec lui à bord d'un vieux Grumman sur la rivière aux Rats et s'est laissé porter par le courant.

Alberta