•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sacs d'arrosage, une solution efficace pour l'entretien des arbres?

sac-arrosage

Windsor utilise les sacs d'arrosage depuis cette année.

Photo : Marine Lefèvre

Radio-Canada

La Ville de Windsor dans le sud-ouest de l'Ontario a récemment commencé à installer des sacs d'arrosage au pied de certains arbres. Cette méthode d'irrigation existe depuis une quinzaine d'années et est déjà utilisée dans plusieurs municipalités de l'Ontario, mais est-elle efficace?

Un texte de Marine LefèvreTwitterCourriel

D'une contenance d'environ 60 litres, les sacs d'arrosage permettent d'irriguer au goutte à goutte afin de favoriser le développement en profondeur des racines d'un arbre.

Une bonne expérience à Toronto 

À Toronto, ces sacs sont utilisés depuis trois ans avec beaucoup de succès.

Selon le responsable des programmes de renouvellement des forêts urbaines, Raymond Vendrig, ils sont extrêmement efficaces parce qu'ils permettent de relâcher l'eau progressivement et surtout de l'amener directement vers les racines de l'arbre.

S'il n'a pas de chiffres précis, M. Vendrig estime que le taux de survie des arbres a augmenté depuis que ces sacs ont commencé à être utilisés.

Il est toutefois difficile de savoir si cela est attribuable aux sacs ou à d'autres facteurs comme des hivers plus doux.

Beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte, mais il est certain que les arbres reçoivent plus régulièrement de l'eau qui va directement à l'arbre.

Raymond Vendrig, responsable des programmes de renouvellement des forêts urbaines pour la Ville de Toronto

Ces sacs d'arrosage sont d'ailleurs inclus dans tous les contrats de plantation attribués par la Ville. Les entreprises sous-traitantes sont responsables de l'installation et du remplissage des sacs.

Lorsque les sacs sont retirés, ils sont réutilisés dans d'autres projets de plantation, notamment par des groupes communautaires.

Côté coûts, M. Vendrig n'a pas non plus de chiffres à fournir, mais il estime que l'économie d'eau et de temps réalisée est telle que la ville va continuer à utiliser ces sacs.

Même constat à Thunder Bay

Ces sacs sont utilisés à Thunder Bay pour tous les nouveaux arbres. Des sacs de forme et de taille différentes sont même utilisés pour les conifères.

Rena Viehbeck, experte en programme sur les forêts urbaines, explique qu'avant ces sacs, il n'existait aucun programme à Thunder Bay pour entretenir les jeunes pousses.

On ne s'appuyait que sur les résidents et les entreprises pour arroser les arbres sur les boulevards, ce qui se faisait, mais beaucoup d'arbres ne recevaient aucune eau.

Rena Viehbeck, experte en programme sur les forêts urbaines à la Ville de Thunder Bay

Depuis, le taux de survie est meilleur. Elle estime que les pertes d'arbres ont été réduites de près de 50 % grâce à ce système.

La municipalité a créé des avis d'information pour les résidents pour leur expliquer comment fonctionnent les sacs. Ils peuvent même proposer de les remplir eux-mêmes en prévenant la municipalité.

Un succès mitigé à Ottawa

Ottawa a commencé à utiliser ces sacs en 2011 dans le cadre d'un projet-pilote.

Pendant deux ans, la ville a continué à utiliser trois méthodes d'arrosage : les tuyaux sans sac, les tuyaux avec sac et les camions-citernes équipés d'un bras mécanique et d'un tuyau.

Selon la direction des services forestiers de la Ville, la méthode la plus efficace demeure l'arrosage par camion qui permet l'entretien d'un plus grand nombre d'arbres par jour et de faire des économies.

Des sacs d'arrosage ont été installés sur des centaines d'arbres à Windsor.

Des sacs d'arrosage ont été installés sur des centaines d'arbres à Windsor.

Photo : ICI Radio-Canada/Marine Lefèvre

La période d'utilisation des sacs n'a pas permis d'évaluer leurs effets sur le taux de survie des arbres, même si les sacs ont certainement contribué à un bon arrosage des nouveaux arbres, admet la ville.

Ottawa a cessé d'utiliser les sacs d'arrosage estimant qu'ils étaient moins efficaces que les camions d'eau équipés d'un bras mécanique et d'un tuyau.

Par contre, elle les fournit aux écoles pour les aider à arroser les arbres au cours de la période d'établissement de trois ans.

Ontario

Environnement