•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des inspecteurs à l'oeuvre à Regina pour retracer des espèces aquatiques envahissantes

La station d'inspection.

La station d'inspection.

Photo : Rob Kruk/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Vendredi, une équipe d'inspecteurs de la Saskatchewan s'est installée près de l'intersection des autoroutes 334 et 6 près de la communauté de Corrine pour examiner les embarcations remorquées par des plaisanciers qui passaient par là à la recherche d'espèces aquatiques envahissantes.

Les inspecteurs se sont affairés à retracer des espèces comme les moules zébrées et quaggas. Cette inspection s'est effectuée dans le cadre d'un programme gouvernemental de détection de ces espèces aquatiques qui ne sont pas les bienvenues dans les eaux saskatchewanaises.

Ce programme vise à :

  • inspecter davantage les embarcations nautiques
  • désinfecter les embarcations à haut risque de propagation d'espèces aquatiques envahissantes entrant dans la province
  • sensibiliser et éduquer davantage sur l'importance de protéger la faune aquatique

La moule zébrée, une menace pour la province

Moules zébrées (archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Moules zébrées (archives)

Photo : ICI Radio-Canada

Le ministre provincial de l'Environnement Herb Cox affirme qu'il existe une menace relativement aux espèces aquatiques envahissantes. Il ajoute que des espèces comme la moule quagga pourraient rapidement causer des problèmes en Saskatchewan.

Lundi dernier, les quatre provinces de l'ouest, ainsi que le territoire du Yukon, ont signé une entente pour mieux coordonner leurs efforts pour combattre la prolifération d'espèces aquatiques envahissantes comme la moule zébrée.

Ce mollusque inquiète les scientifiques puisqu'il est tenu responsable de destructions importantes de la flore dans les Grands Lacs ainsi que dans le fleuve Saint-Laurent depuis son apparition il y a une trentaine d'années (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !