•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse Anne Hidalgo promet de nettoyer les rues de Paris

Les déchets s'accumulent dans divers secteurs de la capitale française. Photo: Charles Platiau/Reuters
Associated Press

La mairesse de Paris a promis vendredi de nettoyer toutes les rues de la capitale des déchets qui s'y empilent depuis que les éboueurs ont déclenché une grève, il y a 12 jours.

Le conflit vient ternir encore davantage l'image d'un pays qui accueille le championnat européen de football à compter de vendredi, et ce, pour le prochain mois.

Les syndicats n'entendent pas mettre fin aux débrayages qui paralysent la principale usine d'incinération de déchets de Paris, ralentissent la circulation des trains de banlieue qui doivent conduire les spectateurs aux matchs, et ont contraint le transporteur aérien Air France à annuler des vols à compter de vendredi.

Cette grogne généralisée découle de l'intention du gouvernement d'adopter une nouvelle loi pour réformer le milieu du travail, notamment en donnant plus de flexibilité aux employeurs pour embaucher et remercier leurs employés.

Des quantités importantes de déchets s'accumulent dans les rues de Paris alors que la France se prépare à donner le coup d'envoi à l'Euro 2016.Des quantités importantes de déchets s'accumulent dans les rues de Paris alors que la France se prépare à donner le coup d'envoi à l'Euro 2016. Photo : Charles Platiau / Reuters

Une lueur d'espoir est toutefois apparue vendredi quand la ministre du Travail et le leader de la Confédération générale du travail, un puissant syndicat, ont dit être prêts à se rencontrer.

Anne Hidalgo a dit que la capitale a fait venir des dizaines de camions à ordures depuis deux jours afin de faire disparaître les amas que le temps chaud et humide rend de plus en plus malodorants. Elle a déclaré au réseau de télévision BFM que toutes les ordures seront ramassées au cours des prochaines heures.

On ne sait toutefois pas où les camions pourront les déposer, puisque des grévistes bloquent l'accès au plus important dépotoir de la ville.

Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT, un syndicat de gauche qui se trouve à la tête du mouvement de contestation, estime que les promesses de la mairesse sont quelque peu « optimistes », mais il ne s'oppose pas à sa décision.

« Nous voulons maintenir la pression, mais nous sommes aussi sensibles aux questions sanitaires », a-t-il déclaré à l'Associated Press.

Il a expliqué que la ville pourrait demander à des entreprises privées de nettoyer des rues qui le sont normalement par les employés du secteur public. Les déchets pourraient ensuite être envoyés vers des régions ou des installations dont les travailleurs ne sont pas en grève.

Des pressions sur le réseau des transports

En France, les grévistes menacent également le réseau des transports.En France, les grévistes menacent également le réseau des transports. Photo : Charles Platiau / Reuters

Le responsable des transports français menace de son côté de contraindre les chefs de train à reprendre le boulot pour assurer les déplacements des amateurs de football.

Le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies a assuré que suffisamment de trains circuleront pour les premiers matchs de l'Euro 2016. Environ la moitié des trains régionaux et 20 % des trains à grande vitesse étaient annulés vendredi. La participation à la grève semble toutefois s'essouffler et seulement 7,1 % des travailleurs y prenaient part vendredi, selon un communiqué de la Société nationale des chemins de fer français.

Les responsables ferroviaires et du métro ont promis de mettre en service plus de trains pour court-circuiter les grévistes. Quelque 70 000 personnes étaient attendues au Stade de France, vendredi soir, pour le match entre la France et la Roumanie.

M. Vidalies a déclaré à la radio Europe 1 que le gouvernement n'hésiterait pas à avoir recours à des mesures spéciales si les problèmes de transport s'aggravaient samedi, notamment si la grève des conducteurs devait menacer l'ordre public.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a dit vendredi qu'elle était prête à rencontrer le chef de la CGT, selon la presse française. La CGT a répliqué sur Twitter que son chef, Philippe Martinez, était « disposé » à rencontrer la ministre dès cette fin de semaine.

Le très impopulaire gouvernement du président François Hollande a besoin de faire de l'Euro 2016 un succès, au moment où le pays demeure en état d'urgence après les deux attaques terroristes meurtrières de l'an dernier et qu'il est secoué par de multiples grèves et manifestations.

International