•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gin gaspésien bientôt sur les tablettes

La bouteille du gin de la microdistillerie gaspésienne.

La bouteille du gin de la microdistillerie gaspésienne.

Photo : Courtoisie/Michael Briand

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un gin gaspésien pourrait être accessible sur le marché en novembre ou décembre prochain.

Un texte d'Élise ThiviergeTwitterCourriel

O'Dwyer, une "micro" distillerie gaspésienne située à Rivière-au-Renard, souhaite offrir son gin sur les tablettes de la Société des alcools du Québec. Son directeur général, Michael Briand, fait des démarches pour y parvenir.

Son gin est aromatisé aux champignons sauvages, mais a un goût sucré. « Le gin se nomme "radoune", en l'honneur d'un coin de pays gaspésien, situé entre Gaspé et Rivière-au-Renard », explique-t-il.

« Quand je donne le concentré des 5 différents champignons sauvages aux clients possibles, ils disent tous que ça goûte entre le miel et le sirop d'érable, c'est sucré, c'est vraiment bon, c'est surprenant. »

— Une citation de  Michael Briand, directeur général, O'Dwyer, micro distillerie gaspésienne

La distillerie vise également le marché néo-brunswickois de spiritueux et les bars gaspésiens. Michael Briand compte produire de la vodka, du gin et plus tard du rhum et du whisky.

Écouter l'entrevue de Michael Briand à l'émission Au cœur du monde. (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec