•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

UP Express célèbre son 1er anniversaire 

Les explications de Lyne-Françoise Pelletier

Le service de train rapide entre la gare Union, au centre-ville de Toronto, et l'aéroport international Pearson a de quoi célébrer son premier anniversaire. Le nombre d'usagers est à la hausse depuis que le prix du trajet a été réduit. Malgré tout, l'agence de transport a encore un manque à gagner. 

Un texte de Lyne-Françoise PelletierTwitterCourriel

En février, le gouvernement de l'Ontario a décidé de réduire les prix des billets de l'UP Express parce que le nombre de passagers en semaine, du lundi au vendredi, était en moyenne inférieur à 2 500.

Du jour au lendemain, le nombre d'usagers du train rapide a plus que triplé. Maintenant, il transporte plus de 8 000 passagers du lundi au vendredi, selon les données de l'agence de transport provinciale Metrolinx.

Le changement est notable surtout aux heures de pointe, selon la porte-parole Anne Marie Atkins.

Entre 15 h et 19 h, le train est bondé, toutes les places sont occupées et plusieurs passagers doivent faire le trajet debout.

Anne-Marie Aikins, porte-parole de Metrolinx

Une demande de subvention nécessaire

De bonnes nouvelles, certes, mais reste à voir quel impact la réduction des prix aura sur les coûts d'exploitation du service.

Au mois de mars, le prix du trajet simple entre la gare Union et l'aéroport international Perason est passé de 19 $ à 9 $ pour les utilisateurs de la carte Presto.

Depuis, 20 % de la clientèle de l'UP Express sont des passagers qui utilisent le service pour se rendre des stations Bloor Ouest ou Weston au centre-ville. Ces trajets ne sont pas plus chers que ceux du transport GO.

Anne Marie Atkins, porte-parole pour Metrolinx, affirme que l'agence provinciale a l'intention de demander une subvention pour combler le manque à gagner.

Elle refuse toutefois de dévoiler le montant de la subvention et quel niveau de gouvernement pourrait la fournir. Metrolinx dit avoir besoin de plus temps pour mieux évaluer sur plusieurs mois l'impact de la baisse des prix sur l'achalandage.

UP Express est maintenant une option pour les usagers de transport en commun. Nous aurons besoin d'une subvention de fonctionnement

Anne Marie Atkins, porte-parole de Metrolinx

Metrolinx espérait que son service serait utilisé par plus de deux millions d'usagers d'ici 2020 et rapporterait 65,2 M$.

Les coûts d'exploitation de UP Express sont estimés entre 69 M$ et 74 M$ au cours des trois prochaines années.

Ontario

Société