•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wildrose : des députés ayant lié la taxe carbone au génocide ukrainien s'excusent

Rick Strankman et huit autres députés du Wildrose ont signé un texte qui établissait un lien entre la taxe sur le carbone et le génocide ukrainien.
Rick Strankman et huit autres députés du Wildrose ont signé un texte qui établissait un lien entre la taxe sur le carbone et le génocide ukrainien. Photo: CBC News
Radio-Canada

Neuf députés du Wildrose se sont excusés d'avoir publié un texte sur un blogue dans lequel ils comparaient la taxe sur le carbone introduite par le gouvernement néo-démocrate au génocide ukrainien qui a fait des millions de victimes dans les années 1930.

Radio-Canada n'a pas pu consulter le texte original, mais selon CBC, le texte citait le philosophe Thomas Sowell qui soutenait que les individus sont prêts à en faire davantage pour eux-mêmes que pour le bien public, ce qui est souhaitable, selon lui.

« Sowell remarque que les premiers colons en Amérique du Nord considéraient toutes les terres comme une propriété commune, sans incitatif pour les individus à produire », est-il écrit dans le texte publié par les députés du Wildrose. « La même situation pouvait être constatée en Russie durant les années 1930, ce qui a entraîné la famine de près de six millions de personnes qui vivaient sur les terres les plus fertiles de la planète. »

De 1932 à 1933, le régime soviétique de Joseph Staline a mis en place des politiques qui visaient à causer la famine en Ukraine. Des millions de personnes sont mortes et environ 300 000 survivants et leurs descendants habitent maintenant en Alberta. La tragédie a été appelée l'Holodomor.

Les passages qui faisaient référence à cette sombre période, reconnue comme un génocide par le Canada en 2003, ont été retirés du texte. L'article était signé par Rick Strankman, Grant Hunter, Dave Schneider, Wes Taylor, Ron Orr, Mark Smith, Dave Hanson, Don MacIntyre et Drew Barnes.

Excuses sans réserve

Dans un communiqué d'excuses, les députés affirment que « l'Holodomor était un acte intentionnel atroce qui est lié à la mort de millions et de millions d'Ukrainiens ».

« Toute interprétation de ce texte auquel ont collaboré neuf députés du Wildrose comme niant l'horreur de l'Holodomor était complètement involontaire et nous nous excusons sans réserve. »

Dès janvier 2017, le gouvernement néo-démocrate albertain imposera une taxe sur le carbone qui fera entre autres augmenter le prix de l'essence et le coût du chauffage pour la plupart des familles. Le prix de l'essence à la pompe devrait par exemple augmenter de 4,5 cents le litre en 2017.

Le gouvernement a promis de l'aide à plus de 60 % des Albertains pour payer ces frais supplémentaires. 

Alberta

Politique provinciale