•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un petit insecte inquiète les agriculteurs du sud des Prairies

Chargement de l’image

Le charançon rayé du pois mesure de 5 à 6 millimètres.

Photo : Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le charançon rayé du pois, un insecte qui mesure environ 5 millimètres, cause bien des dommages dans les champs des agriculteurs du sud de l'Alberta et de la Saskatchewan.

L'hiver doux et le printemps hâtif cette année ont favorisé la reproduction de l'insecte qui s'attaque aux plants de haricots et d'autres légumineuses. L'augmentation de la production de légumineuses a également contribué à favoriser sa propagation.

Une femelle peut pondre jusqu'à 2000 œufs. Une fois parvenues au stade de larves, elles se nourriront des racines des plantes.

Hector Cárcamo, chercheur pour Agriculture et Agroalimentaire Canada, affirme qu'une invasion de charançons rayés du pois peut faire perdre une récolte à un agriculteur.

Difficile à combattre

L'insecte est petit et possède plus d'un tour dans son sac pour assurer sa survie. « L'insecte va prétendre qu'il est mort », explique Hector Cárcamo.

Il croit que le seul moyen de se débarrasser de l'insecte dans les Prairies est d'utiliser des insecticides ou des semences traitées aux insecticides. Toutefois, les produits chimiques risquent de tuer des insectes utiles pour les agriculteurs comme les coccinelles, prévient Hector Cárcamo.

Le chercheur croit même que d'ici une dizaine d'années, une nouvelle génération d'insectes pourrait être devenue résistante aux insecticides.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !