•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement propose d'abolir les Centres d'accès aux soins communautaires en Ontario

Le minitre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins, répond aux critiques à Queen's Park.

Le minitre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins, répond aux critiques.

Photo : Philippe de Montigny

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Ontario a présenté un projet de loi à Queen's Park avec l'objectif d'améliorer le système de santé de la province, qui opère avec un budget de 50 milliards de dollars.

Si la loi est adoptée, les 14 réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS) créés par les libéraux auront un rôle accru et les Centres d'accès aux soins communautaires (CASC) créés par le gouvernement conservateur précédent seront fermés.

Les RLISS fourniront les soins de base ainsi que les soins à domicile et en milieu communautaire, ce qui selon le gouvernement améliorera la fourniture des services de première ligne.

Ils devront aussi s'occuper « de la planification et du rendement » des fournisseurs de soins de base, incluant les médecins, qui s'opposent toujours aux nouveaux honoraires proposés par le gouvernement.

Le ministre de la Santé, Eric Hoskins, n'a pas donné de montant exact, mais dit s'attendre à réaliser « d'importantes économies » en éliminant les CASC. Il précise que les employés de ces centres devraient être transférés dans les RLISS.

Il ajoute que la législation régularise la relation entre les bureaux de santé, les conseils de santé et les RLISS et aidera à intégrer les différents éléments du système de santé.

Avec les informations de La Presse canadienne

Ontario

Santé